/lifestyle/food
Navigation

Fines herbes: un jardin des plus frais

CASA 0516 Fines herbes au jardin
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les fines herbes sont assurément les plantes les plus faciles à faire pousser. Petit guide pour vous aider à cultiver les plus populaires.

Sauge

Les plants auront fière allure au jardin pendant environ trois ou quatre ans si vous vivez en zone 5 (de -29 à -23 °C). Dans les zones plus froides, cette herbe se cultive comme une annuelle. On cueille les feuilles au-dessus de la partie ligneuse. Cette vivace doit être en plein soleil, et son sol, bien drainé.

Romarin

On cultive cet arbuste vivace au jardin dès que la température devient très clémente. Il aime le soleil et un sol moyennement fertile et sec. On le déterre dès la fin de l’été — bien avant la période de gel — pour le garder dans un pot en terre cuite à l’intérieur. Comme il s’épanouit à l’intérieur l’hiver, d’un été à l’autre, vous aurez un plant de plus en plus gros et fourni. On cueille les aiguilles en coupant le bout des branches.

Persil

Frisé ou plat, le persil s’utilise à toutes les sauces. C’est une bisannuelle qu’il est possible de planter au jardin, en plein soleil ou à la mi-ombre. Il aime son sol drainé, humide et fertilisé. On peut le rentrer à l’intérieur, mais il a toutefois besoin de plus de soins que les autres fines herbes.

Laurier-sauce

Bel arbuste vivace du jardin, on peut aussi garder le laurier-sauce à l’intérieur tout l’hiver, en prenant soin de le rentrer avant le premier gel. On le met en plein soleil et on s’assure que son sol est drainé et humide en tout temps. On procède à la cueillette des feuilles dès que le plant atteint 30 cm (12 po). Important : Ne pas le confondre avec le laurier-rose, qui est une jolie plante, mais toxique !

Ciboulette et ciboulette à l’ail

Reine du jardin, la ciboulette s’ajoute aux salades, mais aussi aux soupes et aux sauces. La ciboulette à l’ail, quant à elle, fait fuir les scarabées japonais. On peut la cultiver à l’intérieur sur un rebord de fenêtre, et ce, toute l’année. Vivace, elle pousse aussi bien au plein soleil qu’à la mi-ombre, tant que son sol est bien drainé.

Menthe

Cette vivace est une plante envahissante qu’il faut garder en pot... même au jardin. On la met à la mi-ombre et on la contrôle en pinçant les bourgeons dès leur apparition. La menthe convient parfaitement à la culture à l’intérieur. Ne jamais cueillir plus d’un tiers de la plante à la fois.

Thym

Le thym est facile à cultiver. On l’utilise au jardin, en plein soleil dans un sol drainé, pour les bordures ou dans les sentiers. On en trouve de nombreuses variétés. On peut cueillir le thym avant ou après la floraison. Il suffit de couper l’extrémité des tiges. Cette vivace tolère les températures froides et peut être cultivée jusqu’à tard en automne. Il se cultive aussi en pot. On transporte alors les plants à l’intérieur
pour l’hiver.

Basilic

Le type de basilic diffère d’un cultivar à l’autre : grandes ou petites feuilles, saveur citronnée ou anisée, de couleur violacée, etc. Il aime le soleil et un sol drainé et humide. Pour qu’un plant reste en santé, on pince les fleurs dès qu’elles apparaissent et on cueille les jeunes pousses en coupant la tête juste au-dessus d’une paire de feuilles. Le basilic peut être cultivé à l’intérieur, mais comme c’est une annuelle, il faudra renouveler le plant chaque année.

Du côté de la cuisine...

Aneth

L’aneth possède un parfum qui rehausse la saveur des poissons. Les jardiniers connaissent bien l’aneth qui, de façon naturelle, éloigne les pucerons. Il ne craint ni la chaleur ni le soleil, mais veillez à ce qu’il ne manque pas d’eau.

Estragon

Magnifique dans les marinades pour le poulet, les côtelettes de porc ou les poissons, il est très facile à cultiver, en pot ou en pleine terre. On obtient souvent de meilleurs résultats en le plantant directement dans le sol, dans un terreau riche et bien drainé. Attention aux excès d’eau !

Coriandre

La coriandre monte très rapidement en graine : il faut donc la couper régulièrement et en ressemer toutes les trois semaines si vous désirez en avoir pendant tout l’été. Elle n’aime pas la chaleur et préfère un sol plutôt sec. Elle n’est pas facile à cultiver.

Sur mon balcon ?

La plupart des fines herbes se cultivent bien au balcon. Mais certaines, comme l’aneth et la livèche, préfèrent être mises en pleine terre, car elles ont besoin d’espace. Choisissez donc des pots d’au moins 25 cm de diamètre. Évitez d’exposer vos fines herbes au soleil de midi, qui brûle les feuilles et détériore leur saveur. Respectez la distance de plantation recommandée : si vous mettez trop de plants dans un contenant, ils seront en concurrence pour croître. Certaines herbes — comme l’estragon, la menthe, le laurier-sauce et le romarin — doivent être plantées seules dans un contenant.

Quel contenant privilégier ?

N’importe quel contenant fera l’affaire à condition d’offrir un bon drainage. Il est généralement préférable de les empoter individuellement.

Quelles herbes choisir ?

La ciboulette, la coriandre, l’estragon, l’origan, le thym, le basilic, le persil, le romarin, la sarriette d’été et la sauge conviennent à la culture en pot. Évitez de choisir de gros plants, car le choc de la transplantation pourrait ralentir leur croissance.

Comment les transplanter ?

Utilisez une terre de rempotage de bonne qualité. Les terreaux tout usage du marché conviennent. Arrosez les plants avant de les transplanter. Secouez le pot pour sortir la motte de terre sans l’endommager. Ne la plantez pas plus profondément qu’elle ne l’était dans son pot d’origine.

Où les placer ?

La plupart des fines herbes préfèrent le soleil. Toutefois, le basilic, le persil, le fenouil et la menthe s’adaptent bien à l’ombre partielle.

Quand les arroser ?

La terre des plants en pots sèche plus rapidement que celle du jardin. Il faut donc surveiller quotidiennement le taux d’humidité et arroser au besoin. Le matin est le meilleur moment !

Quand et comment les récolter ?

Utilisez les pousses du dessus pour éviter que la plante ne monte en graine. Enlevez les feuilles et les branches mortes et coupez vos fines herbes souvent. Il est aussi préférable de récolter vos herbes lorsque le temps est frais et nuageux.