/sports/tennis
Navigation

L’ATP sévèrement critiqué par un joueur du top 40

L’ATP sévèrement critiqué par un joueur du top 40
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le joueur de tennis américain Reilly Opelka s’est vidé le cœur vendredi. En effet, la 39e raquette mondiale a critiqué très sévèrement l’ATP pour sa gestion de la crise de la COVID-19.

«Les dirigeants du circuit n’auraient pu faire pire, a-t-il déclaré d’entrée de jeu dans une entrevue accordée au site spécialisé racquetmag.com. Les joueurs sont laissés complètement dans le noir, nous n’avons aucune idée de ce qui se passe présentement.»

«De plus, les grands patrons n’ont pas diminué leurs salaires, contrairement à ceux de la WTA. Les dirigeants de l’ATP ne paraissent pas bien actuellement puisqu’ils feront plus d’argent que Roger Federer cette année. Je ne comprends vraiment pas quel est le raisonnement derrière tout ça.»

Selon l’Américain, ce n’est pas normal que le programme d’aide pour les joueurs classés au-delà du top 100 soit payé en partie par leurs confrères.

«Les joueurs ne devraient jamais payer pour les autres joueurs. Mais compte tenu du désastre dans lequel nous sommes, ce fonds d’aide est devenu nécessaire, a indiqué Opelka. C’est le seul espoir pour bien des joueurs.»

Il croit d’ailleurs que «protéger les joueurs qui sont classés entre le 100e et le 400e rangs devrait être la priorité de l’ATP».

«Les dirigeants ne devraient pas demander aux joueurs de payer pour les autres alors qu’ils n’ont même pas réduit leurs propres salaires, a répété Opelka. Les joueurs, eux, ont perdu 100% de leurs salaires.»

Pas de retour de sitôt

Rappelons que l’ATP, conjointement avec la WTA et l’ITF, a annoncé vendredi la prolongation de la suspension des activités au moins jusqu’au 31 juillet.

Le tennis professionnel est à l'arrêt complet depuis la mi-mars. Roland-Garros, prévu en mai, a reprogrammé son tournoi fin septembre, tandis que Wimbledon a annoncé l'annulation de son édition 2020 prévue en juillet. Les Internationaux des États-Unis restent pour le moment programmés à New York du 31 août au 13 septembre.