/qubradio
Navigation

Sports déconfinés: Québec a oublié les jeunes, soutient Jean-François Baril

Jean-François Baril
PHOTO D'ARCHIVES MARTIN ALARIE Jean-François Baril

Coup d'oeil sur cet article

En permettant la pratique d’activités comme le golf, le kayak ou la pêche, plutôt que des sports plus accessibles comme le baseball ou le soccer, le gouvernement Legault a laissé tomber les adolescents, s’est désolé l’animateur Jean-François Baril. 

• À lire aussi: Activités sportives: voici ce qui est permis et ce qui ne l’est pas 

Trop chères et pas toujours pratiquées par les plus jeunes, ces activités sportives ne sont pas à la portée de tous, a-t-il rappelé en entrevue avec Richard Martineau à QUB radio, vendredi. 

Selon l’humoriste, des adolescents qui sont «pognés» dans de plus petits appartements «à deux, à trois frères et sœurs» ont «hâte de pouvoir bouger», alors que des mesures pourraient être mises en place pour permettre la pratique de sports collectifs de façon sécuritaire. 

«Pourquoi on ne va pas plus loin?» s’est-il questionné. 

ÉCOUTEZ l’entrevue intégrale de Jean-François Baril sur QUB radio: 

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions