/weekend
Navigation

Daniel Lemire: confiné... avec ses personnages

Daniel Lemire
Photo capture d'écran

Coup d'oeil sur cet article

En confinement depuis près de deux mois, Daniel Lemire cherchait à créer, histoire de continuer à faire rire durant la pandémie. Parce que, après tout, « toute forme de légèreté est plus que bienvenue en ce moment », plaide-t-il. C’est ainsi que ses personnages sont venus à sa rescousse, devenant les vedettes de nouvelles capsules web devenues virales.  

« J’avais besoin de faire quelque chose pour faire sourire les gens et les aider à garder le moral. C’était soit faire des capsules sur le web, soit crier des blagues sur mon perron. Je me suis dit que la première idée était probablement la meilleure », lance Daniel Lemire dans un éclat de rire.  

Daniel Lemire
Photo capture d'écran

Il s’est rapidement avéré qu’il avait, en effet, choisi le bon médium : au moment d’écrire ces lignes, ses quatre premières capsules totalisent près de 450 000 clics. Les fans ont donc été nombreux à suivre les personnages de Ronnie Dubé et Edmond Ratté, alors qu’ils tentent tant bien que mal de s’adapter aux mesures de confinement instaurées depuis quelques semaines déjà.  

Pour ceux qui se posent la question, oui, Oncle George devrait également se joindre à eux dans un avenir rapproché. L’humoriste attend simplement d’avoir reçu la perruque et le chapeau, éléments qu’il juge nécessaires pour lui redonner vie.  

Tournage restreint 

Daniel Lemire
Photo capture d'écran

À l’instar de ses personnages, Daniel Lemire doit lui aussi composer avec les nouvelles directives gouvernementales dans l’élaboration — écriture et tournage — de ses vidéos. C’est ainsi que l’humoriste a obtenu l’aide d’une amie habitant à proximité pour filmer ses capsules (en respectant, bien entendu, les règles de distanciation sociale) à l’aide d’un téléphone cellulaire. 

Ces restrictions ont beau être par moments contraignantes, elles n’ont pas que du négatif : selon Daniel Lemire, elles poussent les créateurs à redoubler de créativité afin de livrer leur produit fini.  

« Dans ces circonstances, c’est le contenu qui prime, bien plus que le contenant. Il faut que ce soit drôle, sans les artifices ou les “extra” que permettent habituellement les tournages en studio, et ça, on le voit dans ce que les artistes produisent comme matériel en ce moment. Ils sont plus inventifs, plus créatifs et je trouve ça très intéressant à voir », souligne-t-il.  

Maintenir la cadence 

En entretien téléphonique au Journal, Daniel Lemire confie avoir déjà quelques nouvelles capsules dans sa manche, prêtes à être lancées au cours des prochaines semaines. L’humoriste se garde toutefois de prendre trop d’avance, histoire de demeurer bien collé à l’actualité particulièrement changeante dans le contexte actuel.   

« Il y a deux mois, on n’aurait pas pu prédire qu’on en serait où on en est aujourd’hui. Aujourd’hui, avec le déconfinement qui s’en vient, on ne sait pas comment la situation va continuer d’évoluer. Mais je pense que je vais continuer d’avoir de l’inspiration parce que j’ai l’impression que ça va être assez long avant que la situation redevienne comme avant », explique l’humoriste de 64 ans.  

Daniel Lemire confirme sa volonté de garder la cadence au fil des semaines à venir. « Tant que j’ai quelque chose de pertinent à dire, et tant que ça résonnera aussi bien avec les gens sur le web, je vais essayer de continuer d’apporter un peu de légèreté et de rire aux gens », conclut-il.