/misc
Navigation

Des bons spots de pêche de Hull à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

En ces temps où il est déconseillé d’effectuer des déplacements interrégionaux, je vous présente de nombreux endroits productifs le long du couloir fluvial. Lorsqu’on taquine les poissons d’un plan d’eau inconnu, il n’est pas toujours facile de les localiser. Pour vous aider à vous y retrouver, je vous indique aujourd’hui cinq emplacements poissonneux, par plan d’eau, pour le doré et le brochet, le long de cette immense voie maritime. 

1 | La rivière des Outaouais

Photo d'archives

Pour le doré, vous pourriez tenter votre chance dans les tourbillons en face du barrage Hull-2, à Gatineau, à proximité de la batture face à l’île Lower Duck, le long des escarpements à l’est de la baie Martin, dans la baie Grenville ou sur les hauts fonds face au barrage Carillon dans les Laurentides. Les lignes d’herbes, que l’on retrouve dans le lac MacLaurin ainsi que dans les baies Clément, de Lochaber, Noire et des Arcand, abritent de nombreux brochets. 

2 | Le lac Saint-François

Photo d'archives

Les percidés se concentrent dans la voie maritime, dans le canal de Beauharnois près du pont de la route 132, dans le chenal près du haut-fond de Saint-Anicet, non loin du chenal, face à pointe Beaudette et à Coteau-Landing (Les Coteaux). Le brochet est présent à la grandeur du lac. Un des meilleurs endroits est la baie Saint-François. Lorgnez aussi dans les étendues d’herbes non loin de la rivière Beaudette, de pointe au Foin et des baies de Saint-Anicet et de Perron.

3 | La rivière des Prairies

Photo courtoisie, Thierry Avril

De nombreux dorés ont été attrapés au fil des temps dans la fosse en haut des rapides Lalemant, en bas des rapides de Cap-Saint-Jacques, le long des escarpements de chaque côté de l’île aux Chats, en bas de la centrale de la Rivière-des-Prairies et dans le bassin face à l’île Rochon. Des endroits comme la baie près du pont Médéric-Martin, la pointe Théorêt, autour des îles Paton, Bonfoin et Bourdon abritent une belle population de brochets.

4 | Le lac des Deux Montagnes

Photo d'archives, Agence QMI

Les eaux tumultueuses et oxygénées du barrage de Carillon attirent beaucoup de dorés, tout comme le chenal de Saint-Placide, pointe aux Anglais, pointe Parsons ainsi que l’escarpement abrupt de l’île aux Tourtes. Les carnassiers aux longues dents sont présents dans les baies de Carillon, de Rigaud et des Indiens et autour des îles Jaune et au Foin. 

5 | La rivière des Mille Îles

Photo d'archives

Ceux qui se dirigeront du côté des rapides de Deux Montagnes, face au parc de la Ferme-Sainte-Thérèse, aux alentours des piliers du pont de la route 117, le long de la rive entre la 1re et la 7e Avenue du côté du quartier Laval-Ouest et en face de la Légion de Deux-Montagnes, pourraient croiser le fer avec de beaux dorés. Les brochets de ce plan d’eau aiment bien fréquenter les îles à Laval-Ouest, la baie face à la rivière aux Chiens, le long des herbiers près du pont Arthur-Sauvé, le pourtour de l’île Bélair et le secteur de la rivière Chicot.

6 | Le lac Saint-Louis

Photo d'archives

La voie maritime et le chenal Bleu sont très fréquentés par les dorés. Vous aurez certainement de bons résultats près du chenal de l’île Dowker, face au barrage de Beauharnois, ainsi qu’à un endroit où il faut redoubler de prudence, le haut des rapides de Lachine. Les amoncellements de végétations à proximité des dépôts de déblais face à Pointe-Claire, de la Grande Anse, de l’anse au Sable, des îles de la Paix et de la baie de Valois génèrent des habitats de choix pour les brochets.

7 | Le fleuve Saint-Laurent

Photo d'archives

La voie maritime au complet est un site de prédilection pour les dorés, tout comme l’île Verte face à Longueuil, la pointe de l’île Saint-Ours, le pourtour de l’île de Lavaltrie (île Hervieux) et la jonction de la rivière Richelieu. Pour le brochet, catapultez vos offrandes autour des îles Bouchard, Marie, de Contrecœur, de Verchères et de Lavaltrie.

8 | Le lac Saint-Pierre

Photo courtoisie

Le doré aime bien se vautrer le long de la voie maritime, à la sortie de la rivière Nicolet, dans le chenal de navigation face à la rivière du Loup, de chaque côté de l’île Ronde et le long de la batture Saint-François. La végétation autour des îles de la Girodeau, dans la baie de l’île de Grâce, autour des îlets des Joncs, dans la baie de l’île aux Grues et dans les herbiers entre la rivière du Loup et la rivière Yamachiche plaît beaucoup aux brochets.


► Je vous invite à me suivre sur Facebook.