/opinion/columnists
Navigation

Histoire de pêche

Coup d'oeil sur cet article

Tellement énervé, je ne sais plus par quoi commencer. Le golf ? La pêche ? La plongée sous-marine ? À moins que j’aille à la pêche au harpon dans le lac du terrain de golf. 

Honnêtement, je suis allé à la pêche quatre fois depuis deux semaines. Ne me garrochez pas de roches, j’avais le droit.  

Avec Denis, dans notre chaloupe 16 pieds, en respectant l’éloignement recommandé (comme mon linguiste de frère Jacques, j’aime mieux le mot éloignement que distanciation), nous sommes allés à la perchaude sur le lac Saint-Louis à la hauteur de Maple Grove ou Beauharnois, si vous voulez. Pour Denis et moi, ça faisait drôle de se rendre et revenir du lac dans deux camions séparés.

Une des belles journées de la semaine dernière, il y avait 23 embarcations dans l’invitante petite baie tout ensoleillée, et ça mordait.  

Une récolte magnifique en 5 ou 6 heures, et nous avons même croisé Normand Byrns dans sa Princecraft de rêve. Sans trop le réaliser, je me suis tapé un méchant coup de soleil sur la fiole. 

Eh qu’elle est délicieuse, la perchaude québécoise du printemps !  

Fraîche, savoureuse, à la chair ferme, un pur délice avec un beurre au citron et du riz à l’échalote façon Beaudry. Je n’ai pas pu rester à deux mètres de mon assiette.

VOTRE HUMOUR

Réseaux sociaux obligent, anonymement drôles, nous découvrons des humoristes dans l’âme.

  • L’alcool ne fait pas partie de mon vodkabulaire. Je l’ai réalisé sur whiskypédia.
  • Il faut COVID la bouteille.
  • Je suis travailleur autonome. Si jamais tu me vois me parler tout seul, ne capote pas. Ça veut dire que je suis en meeting.
  • Nettoyer la maison quand les enfants sont là, c’est comme se brosser les dents en mangeant des biscuits Oreo.
  • J’ai mis mon pèse-personne au coin de ma salle de bain et il va y rester tant qu’il ne se sera pas excusé.

T’AUSSI

  • J’ai transformé mon sous-sol en centre d’entraînement et c’est étonnamment pareil à un vrai. J’ai pris un abonnement pour descendre, mais je n’y vais pas.
  • Distanciation obligatoire. Un fonctionnaire a demandé une prime d’éloignement.
  • Il y a toujours de la sueur de pauvre dans l’argent des riches. (Eugène Cloutier)
  • On espère que Trevor Timmins respectera la distanciation lors du repêchage en restant à deux mètres du micro.
  • Pas facile de remonter la côte. La Côte du Rhône, la Côte de Beaune, la Côte de Provence...
  • Le Cirque du Soleil coupe dans les budgets. Venez voir le funambule sans fil.
  • C’est beau le printemps au Québec. Enfin, on ne gèle plus... on grelotte maintenant.
  • Vu à Montréal, une Toyota Echo et une Smart dans le même nid de poule.
  • Ne pas se laver les mains ? À vos risques et Purrel.