/investigations/truth
Navigation

Les CHSLD ne sont pas tous inspectés

Coup d'oeil sur cet article

Chaque samedi, les recherchistes de notre Bureau d’enquête de Montréal, Québec et Ottawa débusquent les fausses nouvelles, vérifient des déclarations et trouvent les vrais chiffres. 


L'ÉNONCÉ  

François Legault a affirmé mardi que « tous les CHSLD sont visités au moins une fois tous les trois ans ». Il réagissait à un reportage de notre Bureau d’enquête qui montrait que certains d’entre eux n’ont pas été inspectés depuis plus de cinq ans. M. Legault a ajouté qu’il ne faut pas « confondre [les CHSLD] avec les RPA [résidences pour aînés], puis les RI [Ressources intermédiaires] ». 

LES FAITS 

M. Legault n’a pas tout à fait raison. Ce ne sont pas tous les CHLSD qui sont visités chaque trois ans. Par exemple, le CHSLD Centre Champlain a été inspecté le 27 octobre 2015 et la visite suivante n’a eu lieu que le 22 octobre 2019, soit quatre ans plus tard. 

Le ministère explique que les 413 CHSLD du Québec ont été inspectés entre 2015 et 2018, et qu’un nouveau cycle de trois ans s’est enclenché pour refaire le tour. Ce qui explique que certains n’ont pas été vus depuis plus de trois ans. Il peut également y avoir des délais entre la visite d’inspection et la publication du rapport sur internet. Ainsi, après que notre Bureau d’enquête eut révélé que la résidence Providence Notre-Dame de Lourdes de Montréal n’avait pas été inspectée depuis 2015, le ministère a mis en ligne un nouveau rapport d’inspection daté de 2018. Quant aux autres résidences visées par notre reportage, le ministère n’a pas été en mesure de fournir des rapports plus récents.