/lifestyle/family
Navigation

Jouer même à distance

Coup d'oeil sur cet article

Les jeux de société sont une bonne source d’évasion dans le contexte actuel, mais ce pas n’est toujours évident de trouver des partenaires de jeu à l’ère de la distanciation sociale.

Pourtant, on réalise que l’on peut être créatifs et c’est ainsi que le jeu par l’entremise de la vidéo est possible.

Le copropriétaire de Randoph, Normand D’Amour l’a prouvé avec ses quiz et, pendant quelques samedis soirs, avec une diffusion où il jouait avec les internautes.

Il existe effectivement des jeux qui se jouent très bien à distance. Certains nécessitent que tous les participants aient un exemplaire du jeu alors que d’autres demandent un peu d’ajustement. Certains peuvent se jouer même si une seule des personnes participantes est propriétaire du jeu.

Welcome to Your Perfect Home

Photo courtoisie
  • 1-100 joueurs
  • 10 ans +
  • 25 minutes

Notons d’entrée de jeu qu’une seule personne peut avoir le jeu pour que ça fonctionne. Il existe une application où il est possible de télécharger des feuilles individuelles pour les autres joueurs.

Il s’agit d’un jeu de style roll & write, ou si vous préférez, d’un jeu où l’on roule des dés pour ensuite faire une action de son crayon sur une feuille. Mais dans ce cas-ci, il n’y a pas de dés, ils sont plutôt remplacés par des cartes. N’ayez crainte, ça sera plus clair dans un instant.

Photo courtoisie

Vous êtes donc des architectes dont l’objectif est de créer les plus beaux lotissements sur les trois rues qui sont sous votre responsabilité. 

Tout le monde joue en même temps avec le même tirage de cartes. Il faut donc combiner les numéros de maison révélés par les cartes avec les actions possibles pour devenir le plus grand architecte de la ville.

Il faut alors attribuer une maison à l’adresse et effectuer l’action qui est jumelée à la carte d’adresse. 

Tous les joueurs ont accès aux trois combinaisons disponibles lors de chaque tour.

À cela s’ajoutent des objectifs à réaliser qui vaudront plus ou moins de points selon que l’on soit le premier ou non à le remplir.

Il s’agit d’un jeu malin, simple et qui est finalement un casse-tête puisqu’on aménage son territoire.

Une toute nouvelle version qui reprend la même mécanique avec quelques ajouts vient de sortir sous le titre Welcome to New Las Vegas.

Codenames

Photo courtoisie
  • 2 à 8 joueurs
  • 14 ans +
  • 15 minutes

Celui-ci fonctionne très bien en vidéo. Le jeu sera plus fluide si tout le monde le possède, mais jouer avec un seul exemplaire n’est pas très compliqué. Nous avons joué avec des amis en vidéo, ceux-ci nous envoyaient des photos du tableau et le tour était joué.

Il s’agit d’un jeu qui oppose deux équipes où, à tour de rôle, un joueur par équipe sera maître-espion. Sa mission est de faire découvrir des mots codés à ses coéquipiers-espions.

Facile ? Pas tant. Les mots sont disposés sur une grille de cinq par cinq et les deux maîtres-espions ont devant eux une grille de couleur avec des carrés rouges, bleus et beiges et un carré noir.

Le rouge et le bleu représentent les deux équipes, les cases beiges sont neutres et la case noire, si découverte, signifie la défaite immédiate.

Photo courtoisie

Il faut ainsi faire découvrir le plus de mots possible et le plus rapidement possible. Mais le défi réside dans le fait que le maître-espion ne peut donner qu’un mot comme indice de même qu’un chiffre. Le mot sera le lien entre d’autres mots qui se retrouvent sur la grille commune et le chiffre représentera le nombre de mots que son coéquipier doit découvrir.

Il faut être très vigilant puisqu’on se rend rapidement compte que ce qu’on croyait être un bon indice peut vouloir dire autre chose pour son coéquipier. 

Tout le monde ne fait pas toujours les mêmes liens.

La mécanique est toute simple, on veut toujours être meilleurs, les parties sont rapides et on les enchaîne. Il existe plusieurs versions du jeu, dont une qui comporte des images plutôt que des mots.

TTMC (Tu te mets combien ?)

Photo courtoisie
  • 2 à 16 joueurs
  • 14 ans +
  • 45 minutes

Comme le jeu comporte des cartes avec des questions, il est préférable que tout le monde l’ait, mais il est tout à fait possible de contourner le problème en s’envoyant des photos en cours de jeu ou même, si on est prévoyant, en envoyant des photos une journée ou deux avant ou même en les numérisant pour les autres joueurs.

Le principe est très simple. Le jeu, qui se déroule en équipe, comporte un plateau sur lequel on avance au rythme de ses bonnes réponses. Le lieu où se trouve notre pion déterminera la catégorie de la question à laquelle on devra répondre.

On retrouve les catégories insolite, scolaire, mature et plaisir. Un joueur de l’équipe adverse va prendre une carte de la catégorie où se trouve votre pion et va révéler le thème de la question.

Photo courtoisie

Les joueurs de l’équipe active vont donc devoir évaluer leurs connaissances sur le thème donné sur une échelle d’un à dix, les questions allant du plus facile au plus difficile. Une bonne réponse vous permettra d’avancer du nombre de cases que valait la question.

Il existe aussi des cases challenge dont les cartes proposent des questions dont chaque réponse permettra d’avancer d’une case. On retrouve aussi d’autres types de cartes qui vont proposer des défis plus ou moins difficiles.

Dès qu’une équipe arrive sur la dernière case du plateau, elle devra répondre à une question ultime pour être couronnée gagnante.

La recette est très simple et invite à multiplier les parties en se lançant des défis. Il existe une version québécoise du jeu.