/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Les Montréalais s'évadent dans la région touristique de l'Estrie

Coup d'oeil sur cet article

BROMONT | La région touristique de l'Estrie a été la destination de choix des touristes de la région de Montréal pour changer d'air et fuir le confinement au cours de la longue fin de semaine. 

Les sentiers et les pistes cyclables étaient bondés, lundi. Cependant, même si les déplacements interrégionaux sont encore déconseillés par le gouvernement, le maire de Bromont n'a pas l'intention d'interdire ou de limiter les visiteurs de l'extérieur. 

«Ce qu’on veut aussi, c’est que nos commerçants commencent à avoir de l’air, de la clientèle. Il faut le faire de façon à ne pas retourner en arrière. Ce serait terrible d’être obligés de se reconfiner», a affirmé Louis Villeneuve. 

Même scénario à Granby, où les stationnements de parcs étaient pleins. Les citoyens, mais aussi plusieurs touristes, ont profité du beau temps pour bouger. 

Granby et Bromont ont été les premiers foyers d'éclosion importants dans la région sanitaire de l'Estrie. Depuis, la situation s'est nettement améliorée. 

«Il faut aussi respecter les gens qui sont à Bromont, qui ont fait de grands efforts pour s’en sortir. Souvenez-vous qu’à Bromont, on était le point le plus chaud. Par 100 000 habitants, on avait plus d’infections qu’à Montréal», a rappelé le maire de Bromont. 

Le service de police de Bromont a indiqué avoir distribué une vingtaine de constats d'infraction à des visiteurs qui se sont aventurés illégalement sur le site de Bromont, montagne d'expérience, qui est fermé.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.