/news/consumer
Navigation

Les ventes de piscines ont «explosé» en vue de l’été

De nombreux Québécois ont dû patienter lundi pour s’acheter des biens d’extérieur

FD-LINE UP CLUB PISCINE ET TREVI
Photo Agence QMI, Marc Vallières Les clients ont fait la file pour magasiner dans un Club Piscine, lundi, à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

La crainte de devoir rester à la maison tout l’été a poussé les Québécois à se ruer chez les pisciniers, au point où ceux-ci ont déjà rattrapé les pertes qu’avait causées la fermeture durant un mois. 

• À lire aussi: COVID-19: les piscines s’envolent comme le papier de toilette 

« On a rarement vu ça. Ça se vend comme le papier de toilette au début de la pandémie. C’est la folie », a lancé à la blague hier Alexandra Savard, directrice d’une succursale Trévi, à Québec. 

Depuis que l’établissement a rouvert ses portes il y a quelques semaines, la folie s’est installée. De l’ouverture à la fermeture, les gens font la queue, parfois durant quelques heures, pour se procurer une piscine ou encore un spa. 

Fête des Patriotes 

Le jour férié d’hier n’a pas fait exception un peu partout dans la province. 

« La fête des Patriotes, ç’a toujours été “the day”, a admis Caroline Mailhot, propriétaire de Norac Spas, à Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie. On a eu une file d’une vingtaine de personnes toute la journée. On a pu assurer la sécurité de tout le monde. » 

« On est vraiment débordés », a renchéri Sonia Leblanc, de Piscines Rive-Nord à Terrebonne, près de Montréal.  

Elle constate aussi que ses ventes ont récemment « explosé ». 

« Nos clients investissent beaucoup dans leur cour, a-t-elle remarqué. Ils achètent piscine, mobilier extérieur et BBQ. » 

Budget voyage 

« Habituellement, on fait trois voyages par an. Comme on ne peut pas cette année, on a décidé de s’acheter un spa », affirme Philippe Moisan, un client rencontré dans un Trévi à Québec. 

Pour sa part, Nicolas Dussault, président de plusieurs bannières Club Piscine sur la Rive-Sud de Montréal, souligne avoir « rattrapé le temps perdu » causé par la fermeture, et même plus, depuis la réouverture. 

Idem chez les Club Piscine Super Fitness de la Capitale-Nationale. On estime y avoir atteint un chiffre d’affaires de 40 % supérieur à celui de l’an dernier, à pareille date. 

« Au niveau de l’installation, on est déjà booké jusqu’à la première semaine de juillet, a confié Martin Perreault, directeur des trois établissements de la bannière à Québec. Ce sont vraiment les piscines hors terre qui sont en effervescence incroyable. »