/24m/urbanlife
Navigation

La distanciation sociale à l’honneur cet été au marché public d’Ahuntsic-Cartierville

Coup d'oeil sur cet article

Le marché public attendu depuis longtemps à Ahuntsic-Cartierville ouvrira ses portes pour la première fois le 4 juillet prochain, malgré la pandémie.  

Plusieurs mesures seront mises en place pour que la distanciation sociale soit respectée dans ce grand marché en plein air, qui comptera de 30 à 40 producteurs locaux et qui sera situé sur la rue Basile-Routhier le samedi.     

La mairesse d’Ahuntsic-Cartierville estime que le marché auquel collabore l’arrondissement aidera l’économie locale et deviendra une «épicerie en plein air» pour les citoyens.     

«C’est très attendu de la population. Le projet pilote, tenu une journée en 2019, avait connu un grand succès», explique Émilie Thuillier.     

Le directeur de Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC), César Herzele, travaille avec les producteurs depuis septembre 2019.     

«Il y a une réelle volonté des citoyens d’acheter local et les producteurs locaux ont vraiment besoin de soutien cette année», martèle M. Herzele.     

Il ajoute qu’un périmètre de sécurité sera délimité à l’aide de barrières avec des entrées et des sorties uniques, ce qui empêchera les clients d’entrer par les côtés.     

«Nous sommes situés entre deux parcs le long de la Rivière-des-Prairies. Les gens ne pourront pas flâner à l’intérieur, mais ils pourront aller marcher dans le parc», indique-t-il.     

Une nouvelle ère   

Propriétaire des ateliers de champignons BigBloc sur la rue Legendre, Virginie Boivin se dit satisfaite de l’ensemble des mesures mises en place par le marché.     

«Les mesures qui vont être mises en place vont nous permettre d’avoir un contact plus professionnel avec notre clientèle et de montrer nos opérations». Propriétaire d’une boulangerie sur la rue Lajeunesse, Sylvie Boissoneault espère quant à elle que les gens seront au rendez-vous, malgré la méfiance envers les endroits publics.     

«Ce marché-là en est à sa première année. C’est un coup de dé, mais quand on fait ce métier-là, il faut y croire», ajoute-t-elle.     

Malgré une part d’inconnu, M. Herzele croit en la réussite du marché grâce à la qualité, mais aussi à l’offre des produits qui y seront offerts.     

«C’est la meilleure occasion de venir appuyer les producteurs. Au final, pour les producteurs, ça demande beaucoup d’investissement humain et en temps», rappelle-t-il.     

Le marché public sera ouvert chaque samedi de 9 h 30 à 14 h, de juillet à septembre.     

Des mesures supplémentaires     

Parmi les autres mesures prévues cet été, on retrouve notamment:    

  • Une plateforme de commande de produits en ligne disponible 48 heures avant l’ouverture du marché (points de cueillette sur place);     
  • Le port du masque obligatoire pour les exposants et le personnel;     
  • Des stations de lavage de mains à l’entrée du marché;     
  • Des parcours et des marquages au sol afin de limiter les attroupements devant les kiosques.