/news/transports
Navigation

L'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie bannit les voitures de trois artères

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Les voitures seront bientôt bannies de trois des principales artères commerciales de l'arrondissement de Rosemont–La Petite Patrie, à Montréal, a annoncé le maire François William Croteau mardi. 

D'une part, le boulevard Saint-Laurent sera bientôt limité aux seuls déplacements des cyclistes, piétons et usagers du transport en commun entre les rues Saint-Zotique et Jean-Talon, soit en plein cœur de la Petite-Italie. 

La rue Masson, une importante artère commerciale, subira le même sort entre la 2e Avenue et le boulevard Saint-Michel, tandis que la rue Beaubien sera interdite d'accès aux voitures entre le boulevard Christophe-Colomb et la rue Saint-Denis. 

Tous ces changements, apportés pour la saison estivale, doivent entrer en vigueur d'ici la fin mai ou le début juin. 

Pour l'arrondissement, ces modifications qui laisseront toute la place aux piétons et aux cyclistes arrivent à point nommé avec la réouverture des commerces ayant pignon sur rue prévue pour le 25 mai. 

«Les citoyens de Rosemont–La Petite-Patrie pourront déambuler à distance sur des rues aérées, traverser en tout lieu pour se rendre d’un commerce à l’autre et profiter d’espaces publics apaisés», s'est réjoui le maire Croteau, qui estime que les commerçants en bénéficieront. 

Le gain d'espace généré en interdisant le trafic automobile pourra aussi aider à faire respecter les règles de distanciation sociale, tout en permettant aux commerçants d'installer des terrasses, a souligné l'arrondissement.