/opinion/columnists
Navigation

Oublie ça, Gary

SPO-HOCKEY-EXPANSION-LNH
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Il y a des commerces qui font des affaires d’or et il y en a d’autres qui mangent leurs bas.

Dans certains secteurs de l’alimentation, du transport, de la quincaillerie, du jardinage, l’argent coule à flots. Pour des besoins essentiels, ou alors dans des domaines où l’éloignement à deux mètres est facile et contrôlable. Pour les autres, c’est la dèche, et nombre de commerces ne s’en remettront pas.

Le sport professionnel se débat et tente de sauver les meubles, mais malheureusement, ce ne sera pas possible de rapiécer.  

Au hockey, que Gary Bettman le veuille ou non, la fin de la saison, les séries éliminatoires et le repêchage ne pourront se régler dans le même carrefour. Il faut abandonner le reste de la campagne, ce qui vient invalider la réelle qualification pour les séries qui, en toute logique, ne peuvent avoir lieu en été à travers la reprise des autres grands sports, tels que le baseball, le football, le basket.

La saison de la pandémie

Il ne reste que le repêchage qui, malheureusement pour les propriétaires d’équipe, ne rapporte même pas une cenne canadienne.  

Imaginez mettre en action les équipes qualifiées pour les séries alors que les joueurs ne se sont pas entraînés collectivement depuis plus de deux mois. Ça n’a aucun sens.  

La saison 2019-2020 sera celle de la COVID-19. Des trophées individuels pour les joueurs, mais rien pour les équipes. Pas de championnat, pas de Coupe Stanley. On s’essuie et on recommence à partir d’un repêchage, quelque part début août.  

Voilà mon opinion et je la partage. 

De l’enclave 

  • Quel pays compte le plus de clubs de golf sur la planète ? Eh oui ! Vous avez raison. Il y a plus de 15 000 établissements de golf au pays de Donald Trump, alors qu’au deuxième rang, on retrouve presque à égalité le Canada (2298) et le Japon 2290. 
  • Dans quelle province joue-t-on le plus au golf ? Il y a quelque 680 clubs en Ontario et le Québec en compte un peu plus de 300.
  • Le VERSANT, à Terrebonne, est le seul au Québec à offrir trois parcours de 18 trous.
  • Ai-je la bonne information ? 

Seulement 22 % des golfeurs jouent en moyenne en bas de 90.

  • Il y aurait entre 1,2 million et 1,5 million de golfeurs dans la Belle Province.
  • Je suis tombé sur le dos en lisant le papier de RÉJEAN TREMBLAY, mercredi. Je ne savais pas que mon vieux chum RÉGIS LÉVESQUE était rendu à quelques heures des soins palliatifs.  
  • Des quelque 200 imitations réussies du segment humoriste de ma carrière, celle de Régis Lévesque est certes celle qui aura fait le plus rire. Encore aujourd’hui, si je présente un show d’humour et que je ne fais pas Régis, on me le réclame. Au deuxième rang ? MARIO TREMBLAY... c’est sûr, c’est sûr. 
  • La saison prochaine marquera les 25 ans de l’arrivée de l’Avalanche au Colorado dans la LNH et la direction de l’équipe n’écarte pas la possibilité que, sporadiquement pendant la saison, les joueurs endossent l’uniforme des NORDIQUES, leur ancienne identité. J’espère qu’on le fera contre le CANADIEN, un naturel.
  • Voulez-vous passer un beau moment historique de hockey québécois ? Allez sur le site de la LHJMQ et cliquez sur « Histoire et Records ». Cinquante ans d’une histoire magnifique. Chef-d’œuvre.
  • Voilà maintenant plus d’un mois que le très célèbre Jean-Marc Gagné marche 10 kilomètres par jour. On se demande bien où il est rendu.
  • L’ex-géant des Alouettes Steve Charbonneau, directeur général de la Fondation des sports adaptés, demeure maintenant à Bromont et se promet de se mettre au golf bientôt. Ça, c’est de l’humour, Steve.
  • Brett Hull est papa de deux filles et d’un garçon, Jude, qui joue au hockey au Collège St. Olaf du Minnesota. Jude ne menacera jamais les records de son père ni de son grand-père. Il est gardien de but.

Vous reconnaissez Serge Savard, Réjean Houle, Yvan Cournoyer, Yvon Lambert, Pierre Bouchard, Guy Lapointe, Guy Lafleur. La très élégante dame est Danielle Caron, tout fraîchement mariée à monsieur Lambert, l’été dernier.

  • Question quizz 1 : Combien y a-t-il de coupes Stanley sur cette photo ?
  • Question quizz 2 : Quel est le seul joueur n’ayant joué qu’avec le Canadien professionnellement ?
  • Question quizz 3 : Quels sont les deux joueurs qui ont évolué pour trois équipes de la LNH ?

PAS COMME D’HABITUDE 

Il ne faut rien oublier, il n’y a pas de pardon. La pêche quotidienne (ou à la journée) est inconnue pour plusieurs, et de nombreux aspects sont à considérer si on veut faire de cette expérience une réussite, un moment exquis. Ne manquez pas votre coup.

D’abord, il faut être bien préparé, et ce, la veille. Tous les équipements de pêche doivent être bien répertoriés, les lignes bien montées, les vers achetés, et le lunch, la collation ainsi que les breuvages bien préparés. N’oubliez pas les produits contre les moustiques, la crème solaire, une petite trousse de premiers soins. Pensez à un contenant pour rapporter les poissons dans la fraîcheur.

Au matin, présentez-vous tôt, à la première heure et en bonne forme. Prévoyez un bon équipement en cas de pluie.  

Les erreurs les plus fréquentes ? Pas assez de vers, puise oubliée, corde de moulinet trop affaiblie par le temps, gilet de sauvetage oublié, pas de permis.  

Ne la ratez pas. Bonne pêche !