/entertainment/tv
Navigation

Un véritable retour sur terre pour Jay Du Temple

Jay Du Temple
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Un peu plus de deux mois après avoir joué devant 10 000 personnes au Centre Bell, Jay Du Temple est retourné sur terre... littéralement. En raison de la pandémie, l’humoriste est allé aider ses parents à leur vignoble à Saint-Jacques-le-Mineur, en Montérégie.

« Je suis allé les aider pendant quelques semaines, dit-il. J’ai fait le confinement en campagne avec eux. Tous leurs employés ne pouvaient pas rentrer. J’ai travaillé dans le champ comme quand j’étais enfant. C’était un retour aux racines (rires). Mais ça m’a fait du bien. »

Voilà qui contrastait grandement avec la fin de sa tournée, au début janvier, devant des milliers de spectateurs au Centre Bell. « Mon père m’a dit que j’étais probablement la seule personne qui a fait le Centre Bell et qui s’est retrouvée peu de temps après à travailler dans un champ (rires) ! »

Il y a quelques jours, on a appris que Jay Du Temple animerait l’émission de radio L’été, c’est Fantastique, dès le 29 juin à Rouge FM. « Je me trouve tellement chanceux d’avoir une job dans ce contexte-ci, dit-il. Ce sera ma première animation en solo et j’ai bien hâte. J’ai toujours considéré que la radio est mon médium favori ».

Retour incertain pour Od

En ce qui concerne le retour d’Occupation Double, Jay Du Temple ne sait toujours pas quel format prendra l’émission avec la pandémie. « L’équipe d’OD évalue les différentes possibilités, dit-il. On va attendre de voir ce qu’il va falloir faire. On est chanceux, car l’automne est encore loin. On peut aussi jongler avec le concept ».

Parlant télé, l’humoriste a récemment eu deux coups de cœur partagés par plusieurs : C’est comme ça que je t’aime, sur ICI TOU.TV, et The Last Dance, sur Netflix. 

« C’est comme ça que je t’aime, j’ai capoté ! dit-il. J’avais tellement aimé Les Invincibles et Série noire. Je trouve que les créateurs, François Létourneau et Jean-François Rivard, ont réussi à nous surprendre encore. C’était du bonbon, de la crème glacée directement au pot. J’ai adoré ça ! »

« Avec The Last Dance, je me suis rendu compte que j’étais complètement fou de Michael Jordan et je l’ignorais (rires). J’ai regardé les quatre premiers épisodes de deux à trois fois chacun. J’ai adoré ça ! J’essaie aussi de me nourrir de façon créative. Et voir Michel Jordan travailler, ça me botte le cul à travailler plus fort. »

Côté cinéma, Jay Du Temple a voulu se faire un petit marathon de films de Martin Scorsese. Il a notamment regardé Raging Bull et Casino. « Quand t’écoutes n’importe quel film de Scorsese, t’as soit le goût de faire de la poudre ou d’être créatif (rires)