/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: les proches aidants admis dans les hôpitaux

Luc Murphy
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Après de telles directives dans les résidences pour aînés, les proches aidants pourront revenir prodiguer des soins à leurs êtres chers dans les hôpitaux.  

• À lire aussi: Zones chaudes à froides en CHSLD: Marguerite Blais admet que la pratique continue  

• À lire aussi: COVID-19: 71 nouveaux décès, certains rassemblements extérieurs de 10 personnes et moins permis  

«Concernant les centres hospitaliers, aujourd'hui, il y a une directive qui va partir pour permettre aux proches aidants d'aller dans les centres hospitaliers», a révélé la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, dans le cadre d’une commission parlementaire virtuelle, mercredi.   

Luc Murphy
Photo Simon Clark

La directive devrait s’appliquer dès aujourd’hui, explique le cabinet de la ministre. Toutefois, des balises viendront encadrer la mesure.   

Le 4 mai dernier, le gouvernement Legault avait réitéré la permission faite aux proches aidants d’intervenir dans les résidences pour aînés, après avoir affronté la résistance de certains établissements.   

Toutefois, la mesure ne s’appliquait pas aux hôpitaux, créant ainsi une disparité. «C'est une demande que nous avons reçue, et les proches aidants ne comprenaient pas pourquoi ils ne pouvaient pas aller visiter un proche dans un centre hospitalier», a expliqué Mme Blais dans le cadre d’un échange avec le critique péquiste Harold Lebel.   

Mesure populaire  

Depuis que Québec a permis le retour des proches aidants dans les CHSLD, 4870 d’entre eux sont revenus apporter des soins dans les établissements, tandis que 386 ont essuyé un refus.   

Par ailleurs, la ministre Blais a vanté le succès de la plateforme Je contribue, qui a permis d’embaucher des milliers de Québécois dans le réseau de la santé. «C'est 10 583 personnes qui ont répondu, qui sont actuellement en train de travailler dans nos milieux de vie», dit Marguerite Blais.   

«Il faut dire aussi qu'il y a plus de 5000 personnes qui se sont inscrites, et qui ont été embauchées, et qui se sont désistées, a-t-elle toutefois ajouté. Ce n'est pas fait pour tout le monde de travailler dans les milieux de vie.»   

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.