/world/europe
Navigation

Traité Ciel Ouvert: l'Allemagne appelle les États-Unis à « reconsidérer » leur décision (ministre)

Traité Ciel Ouvert: l'Allemagne appelle les États-Unis à « reconsidérer » leur décision (ministre)
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L'Allemagne appelle les États-Unis à « reconsidérer » leur décision de se retirer du traité international Open Sky (Ciel Ouvert), a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas dans un communiqué, demandant également à la Russie de respecter pleinement ses obligations.  

• À lire aussi: Trump annonce le retrait américain du traité «Ciel ouvert» 

« Avec nos partenaires, nous allons nous investir pour que le gouvernement américain reconsidère sa décision », a déclaré M. Maas, relevant que la France, la Pologne et le Royaume-Uni avaient « à plusieurs reprises » expliqué à Washington que les « difficultés d'application du traité du côté de la Russie ces dernières années » ne « justifiaient pas » un retrait.  

Donald Trump a annoncé jeudi la sortie des États-Unis de l'accord « Ciel ouvert », qui permet de vérifier les mouvements militaires et les mesures de limitation des armements des 35 pays signataires au moyen de vols de surveillance, accusant la Russie de le violer.  

« La Russie n'a pas respecté le traité », a déclaré le président américain à la presse dans les jardins de la Maison Blanche. « Donc tant qu'ils ne le respecteront pas, nous nous retirerons », a-t-il lancé.  

« Je regrette profondément l'annonce », a expliqué M. Maas, estimant que le traité « contribue à la sécurité et à la paix sur la quasi totalité de l'hémisphère nord » et serait « affaibli » par un retrait américain.  

Il a également appelé la Russie à « revenir à l'application complète » de l'accord.  

« Nous allons continuer à appliquer le traité et tout faire pour le préserver » a-t-il ajouté, expliquant être en contact avec ses homologues européens pour « nous coordonner étroitement ».  

En réaction à l'annonce de M. Trump, les ambassadeur des pays membres de l'Otan ont été convoqués vendredi pour une réunion d'urgence, selon une source diplomatique. Moscou a dénoncé un « coup » porté à la sécurité européenne.  

Le traité Open Sky est le troisième accord international dont le président américain décide de retirer les États-Unis, après le traité sur le programme nucléaire iranien, dénoncé en 2018 et le traité INF sur les missiles terrestres de moyenne portée, abandonné en 2019.