/24m/urbanlife
Navigation

Fermeture controversée d'un tronçon du boulevard Saint-Laurent dans Rosemont

Coup d'oeil sur cet article

L’administration de Valérie Plante et celle du maire de l’arrondissement Rosemont-La Petite Patrie, François Croteau, font face à la critique après avoir annoncé la fermeture d’un tronçon du boulevard Saint-Laurent, dans la Petite-Italie. 

• À lire aussi: Le retour des rassemblements et du beau temps ce week-end

On apprenait cette semaine que la portion entre Saint-Zotique et Jean-Talon sera fermée aux voitures cet été et sera réservée aux piétons et cyclistes afin d’encourager les commerces locaux et augmenter la sécurité de la clientèle face à la COVID-19. 

Or, de nombreux commerçants rencontrés vendredi matin par TVA Nouvelles expliquent que leur clientèle provient notamment de la banlieue ainsi que des autres secteurs de Montréal. Cette clientèle se déplace en voiture et la mesure risque fortement de les décourager, selon ces commerçants. 

D’autre part, la SDC Petite-Italie-Marché Jean-Talon a publié un communiqué jeudi pour rectifier les faits. Elle n’a jamais demandé la fermeture du tronçon et elle affirme avoir été placée devant le fait accompli. 

La Ville va-t-elle faire marche arrière? En réaction, l’arrondissement dit que des discussions se poursuivent en ce moment avec la SDC et qu’il n’y aura pas d’autres commentaires. 

L’opposition a tiré à boulets rouges sur l’administration Plante pour sa gestion du dossier.