/news/politics
Navigation

Île-Bizard: le directeur d’arrondissement évite un congédiement

Normand Marinacci, maire de l'arrondissement de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève
Photo AGENCE QMI, AMÉLIE ST-YVES Normand Marinacci, maire de l'arrondissement de L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur d’arrondissement de L'Île-Bizard–Sainte-Geneviève s’est placé en congé de maladie, empêchant ainsi des élus de voter pour son congédiement.   

• À lire aussi: Le DG de L’Île-Bizard pourrait être congédié  

Comme le révélait jeudi notre Bureau d’enquête, les élus de l’arrondissement le moins peuplé de l’île sont à couteaux tirés pour une histoire d’entreposage de véhicules sur le stationnement d’un golf.    

Le tout a culminé jeudi, alors que trois élus du parti Projet Montréal ont convoqué vendredi une séance spéciale du conseil, visant à mettre fin au mandat de leur directeur d’arrondissement.    

Le tout sans l’appui du maire Normand Marinacci, lequel est pourtant du même parti politique qu’eux.     

Toutefois, le vote de vendredi n’a pas eu lieu, car le directeur, Daniel Le Pape, a été placé en congé de maladie dans les 24 heures précédant la séance.    

«On ne peut pas prendre position sur le statut d’un employé en congé de maladie. C’est une directive qui vient du bureau du directeur général de la Ville de Montréal», a résumé le maire Marinacci.     

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Le conseiller Christian Larocque s’est montré déçu de ne pas pouvoir voter. «Il a décidé de se mettre en maladie. C’est sûr que c’est contestable, mais c’est dans les faits pareil.»    

Le maire Normand Marinacci a dit qu’il ne pouvait pas révéler les détails sur la longueur de l’absence de M. Le Pape ni la nature de sa maladie, pour des raisons de confidentialité.