/sports/hockey/canadien
Navigation

Le Canadien en séries!

L’Association des joueurs s'est prononcée en faveur de la proposition des gouverneurs

Panthers c. Canadiens
Photo Martin Chevalier Même s’ils participeront aux séries de fin de saison, les joueurs du Canadien n’auront pas l’opportunité de saluer leurs fiévreux partisans.

Coup d'oeil sur cet article

Les jours heureux sont de retour. Après la réouverture des terrains de golf et la permission de recevoir des invités pour un BBQ, voilà que le Canadien est qualifié pour les séries éliminatoires.  

• À lire aussi: LNH: le plan des séries à 24 équipes approuvé

• À lire aussi: Miracle ou cadeau empoisonné?

Les joueurs de la LNH ont accepté le scénario proposé par les 31 gouverneurs du circuit Bettman. Scénario qui devait obtenir l’approbation d’au moins 18 des 31 membres siégeant au sein du comité exécutif de l’AJLNH pour être approuvé.  

L’entente étant maintenant intervenue, la LNH et l’Association des joueurs devraient procéder à l’annonce officielle des grands paramètres de la reprise des activités au cours des prochains jours.  

Dans ceux-ci, 24 équipes, les 12 premières de chaque association, selon le pourcentage de points récoltés au moment de mettre les activités de la ligue en pause, seront invitées à reprendre la compétition.  

Ainsi donc, le Canadien, 12e de l’Association de l’Est, avec une fiche de ,500, obtient un laissez-passer inespéré pour ce bal particulier de fin d’année.   

Particulier en ce sens où, pour prendre part aux séries éliminatoires régulières à 16 équipes, les formations classées du cinquième au douzième rang disputeront une ronde qualificative dans une formule trois de cinq. Les confrontations de l’Association de l’Est iraient donc comme suit :    

  • Pittsburgh (5e) c. Montréal (12e)  
  • Caroline (6e) c. NY Rangers (11e)  
  • NY Islanders (7e) c. Floride (10e)  
  • Toronto (8e) c. Columbus (9e)    

Pendant ce temps, les quatre clubs de tête de chaque association (Boston, Tampa Bay, Washington, Philadelphie, dans l’Est) se mesureraient les unes aux autres dans un tournoi à la ronde avec l’espoir de pouvoir améliorer leur sort.  

Pour les quatre rondes «normales», la traditionnelle formule 4 de 7 sera en vigueur.  

Où et quand?  

La question du format étant maintenant réglée. Il reste à déterminer où et quand ce tournoi se mettra en branle.   

En début de semaine, Le Journal apprenait que Vegas serait une candidate privilégiée pour présenter les finales d’association et la finale de la Coupe Stanley.   

Mais qu’en sera-t-il des deux premiers tours ? De même que des camps d’entraînement de trois semaines prévus avant le lancement des hostilités ?  

À ce niveau, il semble que ce sont les différents paliers de gouvernement, tant canadien qu’américain, qui détiennent les clés de ces énigmes.   

La coupe en octobre  

Évidemment, la réouverture des frontières est une condition sine qua non pour la reprise des activités.   

Tout comme la façon dont évoluera la pandémie dans les différentes régions de l’Amérique du Nord.  

D’autres questions demeurent également en suspens. À quel moment la LNH sera-t-elle en mesure de répondre aux critères sanitaires qui seront exigés?   

Par exemple, pourra-t-elle disposer du matériel adéquat pour procéder quotidiennement à des centaines de tests de dépistage? Qu’arrivera-t-il si un joueur est déclaré positif à la COVID-19? Qui sera mis en quarantaine?  

Malgré toutes ces interrogations, dans les coulisses de la LNH, on a bon espoir de pouvoir remplir rapidement les conditions et d’ouvrir les camps d’entraînement vers la mi-juillet.   

Si tel est le cas, Gary Bettman devrait être en mesure de remettre la coupe Stanley au capitaine de l’équipe championne, quelque part au début du mois d’octobre.   

Confrontations dans l’Ouest   

  • Edmonton (5e) c. Chicago (12e)  
  • Nashville (6e) c. Arizona (11e)  
  • Vancouver (7e) c. Minnesota (10e)  
  • Calgary (8e) c. Winnipeg (9e)    

St-Louis (1er), Colorado (2e), Vegas (3e) et Dallas (4e) feront les frais du tournoi à la ronde de l’Association de l’Ouest.