/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Situation complexe pour les camps de jours

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement de François Legault a fait plaisir à bien des parents jeudi en annonçant l'ouverture des camps de jour. Il y a toutefois accolé une série de conditions qui transformeront l’expérience et qui seront parfois difficiles à remplir.

En effet, maintenant que les camps de jour ont le feu vert de la Santé publique pour reprendre les opérations, tout doit être fait différemment.

Pour les camps de jour du club de gymnastique Les Dynamix de Varennes, on doit oublier la gymnastique où il y a un partage de matériel.

«Toutes les activités vont devoir se faire avec une distanciation, avec de petits groupes qui devront rester avec le même entraîneur», a expliqué Isabelle Rocheleau, directrice du Club Les Dynamix.

Comme dans les autres camps de jour, le défi sera de convaincre les jeunes moniteurs de venir travailler.

«Il y a des animateurs qui vont peut-être préférer rester à la maison, soit parce qu’ils ont des conditions médicales comme l'asthme, ou parce qu'ils ont la PCU», a ajouté Mme Rocheleau.

Un été à oublier pour les camps de vacances

Pour les camps de vacances, la situation est bien différente puisqu’ils n’ont pas reçu l’autorisation d’ouvrir cet été.

Dans Lanaudière, le camp de vacances privé GymRep devait accueillir plus de 1000 athlètes cet été. Ses responsables profiteront de la situation pour planifier la saison 2021, en fonction de la nouvelle réalité.

«C'est 1300 athlètes qui sont sûrement très, très déçus. On doit maintenant transférer les inscriptions de cette année à l'année prochaine», a affirmé Robert Majeau, PDG de GymRep.

De son côté, le camp de vacances Boute-en-Train souhaiterait louer ses installations à la Santé publique pour accueillir des cas de COVID.

Pour ce camp de vacances comme pour les autres, le souhait est d'obtenir une aide gouvernementale afin d’assurer leur survie jusqu'à la prochaine saison.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.