/weekend
Navigation

Jeux: jouer en mode solo

Coup d'oeil sur cet article

Même si on commence à vivre le déconfinement au Québec à part la grande région de Montréal, bien sûr, ça ne veut pas dire pour autant que l’on peut recommencer à fréquenter nos amis.  

Si vous aimez les jeux de société, il n’y a pas de raison que ça vous empêche de pratiquer votre loisir ludique.  

Il y a de nombreux jeux qui s’adressent à des joueurs seuls. Certains sont conçus pour être joués seuls alors que d’autres offrent un mode en solo tout à fait compétent.  

Il y a donc des jeux qui vont vous pousser à faire votre meilleur score alors que d’autres vont vous forcer à battre la mécanique du jeu. Dans un cas comme dans l’autre, il y a des défis intéressants.   

Vendredi

Photos courtoisie
  • 1 joueur
  • 10 ans +  
  • Moins de 30 minutes   

Le nom du jeu fait référence à Vendredi, le fidèle allié de Robinson Crusoé. Vous incarnez ledit personnage et allez aider Robinson à affronter les différents périls que présente l’île où il a échoué.  

Le célèbre aventurier est ici représenté par un paquet de cartes aux rôles divers. Il vous faudra améliorer le paquet en amassant de nouvelles cartes, ce qui permettra au héros d’avoir de meilleures chances de gagner contre deux pirates impitoyables, derniers remparts qui le séparent de la victoire et de la délivrance.  

Vendredi va donc aider le bon vieux Robinson à dompter l’île tout en le guidant tout au long de la partie.  

Pendant que le jeu progresse, vous allez pouvoir aider Robinson soit en vainquant des dangers, ce qui lui permettra qu’acquérir de nouvelles cartes qui amélioreront ses capacités de combat. Il sera aussi possible de perdre délibérément contre certains dangers en payant avec les points de santé du héros afin de retirer des cartes indésirables du jeu.  

Il faudra toutefois gérer le vieillissement de Robinson qui est représenté par l’ajout de cartes qui seront vite encombrantes.  

Le jeu propose quatre niveaux de difficulté, ce qui permet de renouveler l’expérience. Il s’agit d’une expérience simple où la bonne gestion fera toute la différence entre le succès et l’échec.   

Palm Island

Photo courtoisie
  • 1-2 joueurs
  • 10 ans +  
  • 15 minutes   

Le concept de Palm Island est drôlement séduisant. Il s’agit d’un petit jeu de cartes que vous pouvez emporter n’importe où et qui se range dans un petit boîtier en plastique qui s’accroche autour de votre cou.  

La mécanique est ingénieuse puisque le jeu se joue avec seulement 17 cartes et que l’on mise sur la transformation de ce paquet de cartes pour progresser dans le jeu.  

Au cours des huit rondes que dure une partie, vous allez développer votre île en emmagasinant des ressources, en construisant de nouveaux édifices et en développant de nouvelles compétences.  

Chaque carte dispose de quatre niveaux d’amélioration. Vous allez donc leur faire faire une rotation ou encore les retourner sur l’autre face.  

Chacune de vos décisions va modifier votre île d’une ronde à l’autre et vous devrez atteindre des objectifs avant de faire le décompte de vos points, au terme des huit rondes.  

Le jeu, qui est axé sur une mécanique en solo, peut aussi être joué à plusieurs en combinant plus d’un paquet de cartes. Celui inclus dans le jeu suffit pour deux joueurs.  

On peut alors y jouer en coopération ou en mode compétitif, le jeu de base offrant des cartes pour les deux variantes.  

Il existe aussi une édition avec cartes plastifiées pour vraiment le traîner n’importe où.   

L’expédition perdue

Photo courtoisie
  • 1 à 5 joueurs
  • 12 ans +  
  • 30 à 50 minutes   

Réveillez l’Indiana Jones en vous et partez à la recherche d’une cité mythique tout en traversant une jungle hostile où il faudra d’abord survivre.  

Le jeu possède un certain élément narratif puisque l’histoire de votre expédition se déroule devant vous et vous allez aussi en influencer le déroulement.  

La jungle prend la forme de cartes que notre groupe de trois explorateurs devra franchir pour atteindre son objectif ultime.  

Le jeu se déroule en manches qui sont divisées en journées et en nuits. Lors de la journée, vous allez jouer des cartes de votre main et en tirer de la pioche pour avoir six cartes face visible qui seront réorganisées en ordre croissant puisqu’elles sont toutes numérotées. Vous allez faire face à diverses menaces, devrez choisir des ressources à amasser en plus d’avoir parfois l’option d’ignorer des cartes ou de les réorganiser.  

À mesure que vous allez progresser, vos explorateurs vont perdre des forces et vous allez devoir prendre des décisions en fonction de leurs capacités. Allez-vous laisser la santé de tout le monde se détériorer ou allez-vous finalement en sacrifier un pour permettre aux deux autres explorateurs d’atteindre leur objectif ?  

Pendant la phase de nuit, les cartes seront placées à chaque bout plutôt qu’en ordre croissant. C’est là que vous pourrez influencer le déroulement de cette portion de la manche.  

Tout semble bien simple, mais vous allez vite vous rendre compte que c’est loin d’être facile de vaincre les périls d’une nature inhospitalière.   

On vous a parlé ici de la version en solo, mais il est aussi possible de jouer en mode coopératif où tout le monde participe à la même expédition ou encore en mode compétitif où deux expéditions vont faire la course vers la cité perdue.