/travel/destinations
Navigation

Le phare de l’île Verte

Bas-Saint-Laurent, 48°03’06.0"N 69°25’24.1"W

0523 WE - Évasion photo
Photo Mathieu Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

Le Bas-Saint-Laurent est synonyme de diversité. Une campagne agricole entre de hautes collines où se nichent des villages pittoresques. Un côté maritime longeant le littoral, qui dévoile des panoramas fabuleux et possède une faune aquatique d’eau douce et d’eau salée. C’est aussi une panoplie d’activités captivantes. Pour les passionnés d’histoire et d’architecture, la route des phares propose un itinéraire vers des sites d’une grande beauté. « Construits pour signaler la terre aux marins, les phares possèdent désormais une nouvelle vocation, celle de montrer la mer aux terriens », nous dit un spécialiste des phares. Quarante sentinelles du Saint-Laurent ponc-tuent et colorent à leur façon les côtes des régions du Québec maritime. Le phare de l’île Verte est sans contredit l’un de mes préférés. Érigé en 1809, il est le plus ancien du Saint-Laurent et le troisième au Canada. Assister au lever du jour en ces lieux, c’est s’offrir un moment de contemplation et de gratitude !  


Appareil : Canon EOS 5D MKIV  

Objectif : Canon EF 16-35mm f/4L IS USM  

Exposition : 0,6s à f/14  

ISO : 100