/weekend
Navigation

Mortal Kombat: Robocop entre dans l’arène

Mortal Kombat
Photo courtoisie, Warner Bros. Interactive Entertainment

Coup d'oeil sur cet article

Mortal Kombat s’apprête à accueillir un tout nouveau combattant dans son écurie. Dès mardi, RoboCop s’invite dans la célèbre franchise, fin prêt à se mesurer à Scorpion, Sub Zero, Kitana et compagnie.  

L’annonce, faite au début du mois, a été accueillie par un enthousiasme monstre de la part des fans. 

Pourquoi ?

Parce que, en plus de ramener le célèbre personnage et son interprète original (Peter Weller), ce nouveau contenu téléchargeable permettra à RoboCop d’affronter Terminator, lui qui a rejoint les rangs de Mortal Kombat l’an dernier. 

Les deux personnages devaient initialement s’affronter sur grand écran au début des années 1990 dans un projet qui n’a finalement jamais vu le jour. Les deux héros ont tout de même croisé le fer dans les pages de Dark Horse Comics à l’occasion d’une série limitée publiée en quatre tomes en 1992. L’année suivante, c’était sur différentes consoles qu’ils s’affrontaient grâce au jeu vidéo RoboCop vs Terminator

L’heure de la revanche semble donc avoir sonné pour les deux héros. 

La tradition se poursuit

Il n’est pas inhabituel que Mortal Kombat recrute de nouveaux combattants dans le monde du cinéma. Dans les dernières années, les icônes de l’horreur Freddy Krueger, Jason Voorhees et Leatherface ont été invitées à monter dans l’arène, tout comme le prédateur et le xénomorphe des franchises Predator et Alien.

D’ailleurs, bien que plusieurs fans se soient réjouis de l’arrivée de RoboCop, d’autres n’ont pas caché leur déception, s’attendant à pouvoir prendre les commandes d’une nouvelle figure marquante du cinéma d’épouvante ce mois-ci. 

Mortal Kombat
Photo courtoisie

La rumeur court depuis un bon moment voulant que Ash Williams, héros de la saga Evil Dead armé d’une rugissante tronçonneuse, soit le prochain invité des studios NetherRealm et Warner Bros. Après tout, le monde de l’horreur est très près de l’univers ultra-violent et sanguinolent de Mortal Kombat

Mais à première vue, on se doit d’admettre que RoboCop semble avoir rapidement pris ses aises dans cet univers ; les vidéos dévoilées en campagne publicitaire le montrent armé d’un impressionnant arsenal d’armes à feu et flanqué de son complice ED-209. 

Mise à jour onéreuse

Le célèbre agent de l’ordre n’arrivera pas seul sur les consoles des fans. Cette nouvelle extension permettra également aux joueurs de prendre le contrôle de Sheeva et Fujin, deux figures bien connues de la série. 

La guerrière mi-humaine, mi-dragon et le dieu des vents reprennent ainsi du service après 9 et 14 années d’absence de l’écran de sélection des combattants. 

Le prix, toutefois, est plutôt costaud. Il en coûtera une cinquantaine de dollars aux joueurs désireux de contrôler RoboCop, Sheeva et Fujin. 

Alternative gratuite

Ceux qui refusent de délier les cordons de leur bourse auront tout de même droit à quelques nouveautés, offertes par le biais d’une mise à jour gratuite. 

À défaut de pouvoir mettre la main sur les nouveaux combattants, ils pourront explorer de nouvelles arènes, dont deux particulièrement familières : la chambre des âmes et le bassin d’acide. Les nostalgiques trépignent déjà d’impatience à l’idée de revivre cette douce satisfaction de propulser son adversaire dans un bain de liquide verdâtre où il ira se décomposer à l’issue d’un combat.  

Quant à ceux qui préfèrent les finales moins sanglantes, ils seront heureux d’apprendre que les Friendships sont de retour après une absence prolongée. Cette manière de terminer les combats de manière humoristique et résolument pacifique avait été mise de côté après Mortal Kombat 3, en 1995. 


L’extension Aftermath pour Mortal Kombat 11 sera disponible à compter de mardi.