/news/education
Navigation

Super profs de la pandémie: il crée un documentaire sur la COVID-19 avec ses étudiants

François Robert
Photo courtoisie L’initiative de François Robert lui permettra non seulement de bien évaluer ses étudiants, malgré une fin d’année scolaire bouleversée, mais aussi de mettre en pratique son sujet de maîtrise, l’enseignement à distance.

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’impossibilité de mener à bien le projet final prévu dans son cours, un professeur de Québec a décidé de créer un documentaire, avec ses étudiants, relatant l’évolution de la pandémie de COVID-19.  

• À lire aussi: Super profs de la pandémie: des perles rares 

François Robert avait besoin d’un dernier travail pour évaluer les étudiants de deuxième année en technique d’animation 3D et synthèse d’image au Cégep de Limoilou. Or, pandémie oblige, le projet d’équipe de court métrage prévu pour conclure l’année est tombé à l’eau. Et l’idée de faire un examen écrit «plate» n’était pas envisageable.   

Ce n’est pas pour autant que M. Robert allait jeter l’éponge. Quelques jours avant le mois d’avril, le professeur a eu une révélation sur ce qui allait devenir une fenêtre de la situation de la COVID-19, au Québec, vécue par 31 cinéastes en devenir.   

Projet «Confinement»  

«Ça m’est apparu une nuit où j’étais incapable de dormir, lance François Robert en riant. Après avoir consulté les idées que des étudiants m’ont envoyées, je me suis dit que ça pourrait être intéressant de voir leur point de vue sur ce qui se passe pendant la crise.»   

C’est ainsi que le projet «Confinement» est né.   

Chaque jour du mois d’avril, un étudiant différent doit se filmer et faire un montage d’une minute décrivant l’évolution de la pandémie et comment il la vit au quotidien. Toutes les séquences seront ensuite mises bout à bout pour créer un documentaire.   

Pour le professeur de 39 ans, il s’agit d’ailleurs d’une façon astucieuse de bien évaluer ses élèves, mais aussi de pouvoir mettre en pratique son sujet de maîtrise, l’enseignement à distance.   

«Figé dans le temps»  

Qui plus est, les étudiants disent être très emballés par l’initiative qui leur permet de dévoiler une parcelle de qui ils sont en tant qu’individus pendant le confinement.   

«Ils sont vraiment contents d’embarquer là-dedans. Plusieurs m’ont aussi dit qu’ils avaient hâte de le réécouter dans quatre ou cinq ans, pour voir où on était à cette période-ci de la crise. C’est comme un projet figé dans le temps», précise M. Robert.   

Étant donné l’impossibilité de présenter le projet dans une grande salle, le produit final a été dévoilé en direct sur YouTube, le 19 mai.