/lifestyle/sexromance
Navigation

Le Kama Sutra sous le signe de la lenteur

Couple  in bed
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

La période actuelle incite au ralentissement. Même si on se sent pressés, il faut ralentir. Distanciation sociale oblige ! Plus les files d’attente s’étirent, plus la patience se dilue... mais il faut prendre son mal en patience ! Après tout, n’est-ce pas merveilleux ? Se sentir suffisamment privilégiés de pouvoir ne serait-ce que se rendre au magasin pour s’acheter de la nourriture ? Alors, respirons ! Et si vous tentiez de faire de même dans votre lit ? Prendre de bonnes respirations, adopter des positions pour favoriser des ébats sexuels empreints de lenteur et de plaisir... 

Positions érotiques

Voici donc quatre positions tirées du Kama Sutra, suffisamment décrites afin de vous permettre de les expérimenter et de profiter au maximum des joies érotiques qui y sont associées. Naturellement, en tout temps, assurez-vous de respecter les consignes de santé publique (en ce qui concerne la COVID-19 évidemment mais également les ITSS) c’est impératif !

1. La tortue renversée :

position favorisant cette grande intimité que procure l’échange de regards. Imaginez la position du missionnaire mais en version légèrement plus acrobatique. Les partenaires sont allongés. Étendu sur le dos, un des partenaires écarte les jambes et les replie sur les fesses de son compagnon qui lui fait face. Des caresses avec la bouche peuvent facilement s’offrir sur la partie supérieure du corps (évidemment il ne faut être ni porteur ni malade de la COVID-19) et les mains suffisamment libres pour errer librement sur le corps de l’autre avec douceur ou persistance.... Les mouvements étant plutôt restreints, peu de calories seront brûlées mais beaucoup de tendresse sera échangée. 

2. La pieuvre :

les partenaires sont allongés sur un lit ou dans un endroit confortable. Un des partenaires s’agenouille face à l’autre et se laisse guider afin de se positionner correctement entre les jambes de sa complice afin que ses jambes forment une équerre. Sa main gauche soutient la jambe fébrile (l’autre main peut facilement vagabonder...) et une pénétration tout en lenteur peut alors survenir. Étant donné que la pénétration peut être assez profonde dans cette position, les partenaires doivent avoir une cadence respectueuse et complice.

3. Le lotus :

que serait une sexualité sensuelle et lente sans la position du lotus ? Dans cette position de prédilection, les partenaires se font face, confortablement assis. Naturellement les personnes qui se sentent moins souples peuvent éprouver quelques réticences vis-à-vis cette position mais il suffira de déplier légèrement les jambes pour favoriser le confort. Une personne est assise en tailleur (ou les jambes légèrement dépliées) et l’autre s’assoit en s’assurant que les sexes enflammés se rencontrent. Quelques mouvements de bassin et le tour est joué, tout en douceur mais avec beaucoup d’intensité.

4. L’amazone :

offrez-vous une chevauchée lente et sensuelle. Le.la bien-aimé.e s’assoie confortablement sur une chaise permettant à sa.son partenaire de s’asseoir sur le sexe de l’autre tout en ayant les pieds de chaque côté (qui touchent peut-être même par terre) en lui faisant face. Avec cette position d’une grande intimité, une bonne communication est (comme toujours) essentielle.

Respirations lentes, mouvements sensuels, regards intenses, positions qui permettent une belle connexion, la détente et le ressenti ne sont que quelques-uns des ingrédients essentiels pour apprécier tous les bienfaits de cette sexualité au ralenti !