/news/coronavirus
Navigation

Toronto déçue des rassemblements de milliers de personnes

Coup d'oeil sur cet article

 TORONTO | Les Montréalais ne sont pas les seuls à s'être rendus en masse dans les parcs à la faveur du beau temps et d'un relâchement des règles de confinement; les Torontois ont fait de même, samedi, au grand dam des autorités qui ont dû resserrer les règles dimanche.

Des images montrant des milliers de personnes rassemblées au parc Trinity Bellwoods sans aucun égard aux règles de distanciation sociale ont enflammé les réseaux sociaux, samedi.

«Je croyais que c'était pour un concert au début», s'est indigné le premier ministre Doug Ford dimanche matin lors d'un point de presse inhabituel visant à rappeler à l'ordre les Ontariens.

«Je comprends, c'est une belle journée et tout le monde veut sortir. Mais les images que j'ai vues, on ne peut pas avoir ça en ce moment. C'est trop de gens, trop près», a-t-il martelé en ajoutant qu'avec de tels rassemblements, la COVID-19 pourra se répandre «comme un feu de forêt».

La responsable de la santé publique de Toronto s'est aussi dite «désappointée» par la situation.

«Je comprends que c'est une belle journée et qu'on veut profiter de notre ville, mais ces comportements égoïstes et dangereux peuvent nous ramener en arrière. Comme je le disais vendredi, nous observons une hausse du nombre de cas de COVID-19 et avons perdu beaucoup trop de nos proches», a déploré la Dre Eilenn de Villa en enjoignant ses concitoyens à respecter les deux mètres de distanciation sociale.

Plusieurs citoyens aux entreprises ont ajouté leur grain de seul au concert de critiques. «Ne nous appelez pas pour qu'on vous ramène la maison si vous avez passé la journée au parc Trinity Bellwoods à ignorer les règles de distanciation sociale», a notamment lancé l'entreprise Beck Taxi sur son compte Twitter.

Le maire de Toronto, John Tory, a indiqué que de nombreux policiers seront déployés dimanche pour faire respecter les règles de distanciations sociales.

En parallèle, le premier ministre a lancé un plaidoyer en faveur du dépistage, alors que l'Ontario peine à atteindre son objectif. «Je suis ici pour vous demander votre aide. Si vous craignez avoir la COVID-19 ou avez été en contact avec quelqu'un qui a la COVID-19, s'il vous plaît, allez-vous faire tester [...] et amenez votre famille avec vous», a-t-il dit.

L'Ontario a observé une recrudescence du nombre de cas annoncés quotidiennement au cours de la dernière semaine, avec un bilan qui dépasse à nouveau souvent les 400 cas, contre environ 300 la semaine précédente. Comme au Québec, la métropole est l'épicentre de la pandémie en Ontario, avec plus de 700 décès rapportés seulement à Toronto.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres