/news/education
Navigation

Possible rentrée à temps partiel: les parents préfèrent un retour en classe un jour sur deux

Les parents opteraient pour cette formule advenant une rentrée en classe à temps partiel en septembre

retour classe primaire
Photo Jean-François Desgagnés Le retour en classe à l’école du Harfang-des-neiges, à Stoneham et Tewkesbury, le 11 mai.

Coup d'oeil sur cet article

Si la rentrée scolaire de septembre est à temps partiel, les parents préfèrent que leur enfant soit présent en classe un jour sur deux.  

• À lire aussi: Centres commerciaux: prêts à accueillir les consommateurs le 1er juin  

• À lire aussi: Réouverture des centres commerciaux: jusqu’à deux mois d’attente pour une coupe de cheveux  

Ce scénario est privilégié par une majorité de Québécois qui ont des enfants d’âge scolaire, révèle un sondage éclair réalisé par la Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) auprès de quelque 40 000 répondants de toute la province.      

La semaine dernière, le ministre Jean-François Roberge a présenté les scénarios de reprise scolaire envisagés par son gouvernement pour l’automne.      

Le plan A prévoit une rentrée à temps plein pour tous les enfants, avec des mesures sanitaires accrues.      

Le plan B prévoit plutôt un retour à temps partiel, avec des groupes réduits si la consigne de distanciation physique doit être maintenue.         

  • ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, à QUB Radio:   

La FCPQ n’a pas sondé les parents sur un retour en classe à temps plein. «Le scénario A, c’est sûr que c’est le préféré de tous», précise le président, Kévin Roy.      

Pour le ministre  

Le coup de sonde a permis de dresser un portrait de ce que souhaitent les parents québécois, si la pandémie force le gouvernement à choisir la seconde option.      

«On s’attend à ce que [le ministre] prenne en compte l’avis des parents du Québec dans l’élaboration du choix final», insiste M. Roy.      

Pas moins de 52 % des parents qui ont des enfants fréquentant le primaire préfèrent la formule de présence à l’école une journée sur deux (2 jours une semaine, 3 jours la suivante).       

Vient ensuite le scénario des demi-journées en classe, qui serait en alternance, c’est-à-dire l’avant-midi une semaine, l’après-midi la suivante. Les parents sont moins nombreux à militer pour une présence en classe une semaine sur deux.      

Les parents des ados sont plus divisés. S’ils sont plus nombreux (40 %) à favoriser la présence en classe un jour sur deux au secondaire, la formule de la demi-journée est aussi populaire.      

30 % des gens sondés penchent pour la présence à l’école en avant-midi pour le 1er cycle et en après-midi pour le 2e cycle. L’idée d’envoyer leur jeune une semaine sur deux en classe rallie 14 % des parents.      

Les parents mal outillés  

Mais l’école à temps partiel apporte son lot de contraintes. En effet, deux parents sur trois ne peuvent offrir qu’un encadrement limité ou même pas d’encadrement du tout à leur jeune.      

«Nécessairement, ça va prendre du soutien pour les parents quand les enfants vont être à la maison», estime le porte-parole des comités de parents.      

Sans parler des enfants (41 %) qui auront besoin d’un service de garde les jours où ils n’auront pas de cours.      

«[Les parents des enfants] qui ont accès à l’autobus sont quand même conciliants, sont prêts à faire leur part», signale Kévin Roy

  • ÉCOUTEZ Kévin Roy, président Fédération des comités de parents du Québec à QUB radio:

      

Un peu plus du tiers des élèves qui utilisent généralement le transport scolaire n’ont pas de plan B pour se rendre à l’école. Mais 63 % des parents sont prêts à se dépatouiller pour trouver un moyen d’amener leur bambin en classe.       


  

Advenant une rentrée scolaire à temps partiel AU PRIMAIRE, quel serait selon vous le meilleur scénario quant à l’organisation de l’horaire ?  

Demi-journées, en alternance (avant-midi une semaine, après-midi la suivante) : 28%  

Présence à l’école un jour sur deux (2 jours une semaine, 3 jours la suivante) : 52%  

Présence à l’école une semaine sur deux : 14%  

Autre : 6%  


Advenant une rentrée scolaire à temps partiel AU SECONDAIRE, quel serait selon vous le meilleur scénario quant à l’organisation de l’horaire ?  

Présence à l’école deux jours sur cinq (2/5) : 9%  

Présence à l’école en avant-midi pour le 1er cycle et en après-midi pour le 2e cycle : 30%  

Présence à l’école un jour sur deux (1/2) : 40%  

Présence à l’école un jour sur trois (1/3) : 2%  

Présence à l’école une semaine sur deux : 14%  

Autre : 4%  


Méthodologie  

Le sondage a été distribué via Facebook, Twitter, et a été envoyé aux délégués de la FCPQ à compter de samedi et jusqu’à lundi minuit. Les résultats présentés ici sont préliminaires, mais 40 000 parents avaient déjà répondu au sondage au moment de mettre sous presse.   

À VOIR AUSSI   

  

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com