/news/coronavirus
Navigation

Au front en CHSLD: un geste humanitaire réclamé

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs demandeurs d’asile travaillent chaque jour avec dévouement en tant que préposés aux bénéficiaires en CHSLD et ils n’ont pas baissé les bras depuis le début de la pandémie. Infectés par la COVID-19, puis guéris, ils sont retournés au front. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Québec propose une hausse de salaire de 18% pour les préposés en CHSLD

Une demande a été faite à François Legault afin de régulariser leur statut. Lundi, le premier ministre a entrouvert la porte en proposant d’étudier leurs dossiers un à un. Marjorie Villefranche, directrice générale de la Maison d’Haïti, s’en réjouit. 

«C’est reçu avec beaucoup d’espoir. On a écrit une lettre aux premiers ministres Legault et Trudeau pour leur demander un peu de compassion et d’humanité pour ces travailleurs très vulnérables en CHSLD, qui sont demandeurs d’asile et qui n’ont pas un statut régulier et permanent. On leur demande de régulariser leur statut», explique Mme Villefranche. 

«Ils sont sur la ligne de front. Beaucoup d’entre eux sont tombés malades, ils ont guéri et sont retournés travailler. C’est un geste humanitaire pour les remercier en régularisant leur statut», poursuit-elle. 

Les demandeurs d’asile vivent dans l’inquiétude perpétuelle. Ils craignent de devoir rentrer dans le pays qu’ils ont quitté en quête d’un avenir meilleur au Québec et au Canada. 

«Ils sont toujours en attente et normalement si rien n’est fait, ces personnes pourraient devoir rentrer dans leur pays. Ça serait quand même un peu incroyable de leur dire: Merci vous avez rendu service et maintenant vous pouvez rentrer chez vous», appuie Marjorie Villefranche. 

Une ouverture

La directrice générale de la Maison d’Haïti estime que quelques centaines de migrants travaillent dans les CHSLD. 

«On demande uniquement pour les personnes sur la ligne de front dans les services essentiels qui se mettent en danger pour nous soigner.» 

Il y a une ouverture de M. Legault et M. Trudeau doit répondre aussi. 

«Ça se fait à deux dans ce système-là afin de trouver la meilleure solution pour rester dans la légalité et soulager ces personnes-là», plaide Marjorie Villefranche.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres