/qubradio
Navigation

Guéri de la COVID-19, Georges Laraque explique pourquoi il ne se ferait pas vacciner

Guéri de la COVID-19, Georges Laraque explique pourquoi il ne se ferait pas vacciner
Page Facebook de Georges Laraque

Coup d'oeil sur cet article

Maintenant guéri du coronavirus, l’ancien hockeyeur Georges Laraque ne se ferait pas vacciner, il affirme qu’un corps humain en bonne santé, comme le sien, peut combattre n’importe quelle maladie.   

«La raison pour laquelle je suis anti-vaccin, c’est que, depuis le début des temps, le corps est une machine qui a été capable de combattre beaucoup de virus», a-t-il expliqué, mardi, en entrevue avec Richard Martineau sur QUB radio.       

Celui qui aurait contracté le virus en faisant des livraisons d’épicerie juge qu’une bonne santé physique et une bonne alimentation ont de quoi former un système immunitaire assez fort pour combattre n’importe quelle maladie.       

«Si je suis pour attraper quelque chose, mon corps va l’attraper de façon naturelle, même si c’est plus virulent que le vaccin, a poursuivi l’ancien joueur de hockey. Je préfère ça à m’injecter un poison que le gouvernement va créer pour, après ça, être immunisé.»    

S’il est contre la vaccination, il appuie toutefois les essais cliniques d’immunisation passive par transfusion de plasma convalescent menés par plusieurs hôpitaux accompagnés d’Héma-Québec.        

«Je ne juge personne qui prend un vaccin, comme je ne juge personne qui mange de la viande, c’est un choix personnel», a-t-il par ailleurs précisé.       

ÉCOUTEZ l'entrevue de Georges Laraque à Politiquement incorrect, sur QUB radio:   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions