/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Bientôt la fin de la Prestation canadienne d'urgence?

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau a de nouveau laissé entrevoir la fin prochaine de la Prestation canadienne d’urgence, mercredi, en affirmant que «les gens auront de moins en moins besoin de la PCU», alors que le déconfinement de l’économie s’accélère un peu partout au pays.  

• À lire aussi: Des options en vue de la fin prochaine de la PCU

• À lire aussi: Les 35 ans et moins et les femmes sont les plus touchés financièrement

• À lire aussi - Doug Ford dévoile un rapport accablant des Forces armées

Dans ce contexte, le premier ministre a de nouveau encouragé les employeurs à se tourner vers la subvention salariale d’urgence de 75% afin d'assurer un revenu convenable aux Canadiens.        

«On commence à reprendre certaines activités dans l’ensemble des provinces et des territoires, et ça veut dire que les gens auront de moins en moins besoin de la Prestation d’urgence. La subvention salariale d’urgence, par contre, sera là pour aider les Canadiens durant la reprise», a déclaré Justin Trudeau lors de son point de presse quotidien devant sa résidence de Rideau Cottage.        

Questionné sur l'avenir de la Prestation canadienne d'urgence au-delà du mois de juin, le premier ministre a indiqué qu'il serait «important de mettre fin de façon raisonnable et responsable aux différents programmes mis en place», sans pour autant donner de dates.        

Selon le directeur parlementaire du budget, Yves Giroux, le déficit fédéral s’élève désormais à 260 milliards de dollars. M. Giroux a prévenu qu’un tel rythme de dépenses n’était pas soutenable à long terme et que les programmes d’aide doivent avoir une échéance.      

La Prestation canadienne d'urgence a été instaurée par Ottawa au début du confinement, afin d'offrir pendant un maximum de 16 semaines une aide financière mensuelle de 2000$ aux Canadiens privés de revenus en raison de la pandémie.      

«Éléments troublants»  

Justin Trudeau a par ailleurs commenté le rapport des Forces armées canadiennes sur la situation dans les CHSLD du Québec, qui fait état, à ses yeux, d'«éléments troublants».       

Il compte aborder la question des CHSLD durant son appel hebdomadaire avec les premiers ministres des provinces, prévu pour jeudi.      

Chose certaine, la présence des Forces armées canadiennes dans les CHSLD n'est une solution «ni à moyen ni à long terme», a prévenu Justin Trudeau, qui promet d'offrir du soutien aux provinces afin de réformer et d'améliorer le système.      

  • ÉCOUTEZ l'analyse du point de presse à QUB radio:   

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.