/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les CHSLD en mode sauna

Les CHSLD en mode sauna
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Ça fait belle lurette qu’on crève de chaleur l’été dans les CHSLD, des années, en fait. 

Et, gracieuseté de la COVID, voilà que nos élus réalisent que la canicule pourrait mettre nos vieux encore plus en danger. 

Dix ans que j’ai quelqu’un en CHSLD sur le Plateau-Mont-Royal. Les premières années, il était possible d’y louer un climatiseur.  

Au bout de deux ou trois ans, il a été décidé de réserver les appareils disponibles pour les grands malades. En avoir un dans chaque chambre aurait mis le système électrique en péril.  

Puis on a entrepris des travaux de rénovation dans l’immeuble et toutes les fenêtres des 15 étages ont été changées. 

Nous avons cru naïvement que la climatisation y serait enfin installée. 

Non seulement il n’en fut rien, mais, en plus, la fenestration rendait l’installation d’un appareil encore plus compliquée. 

Pourquoi avoir entrepris ces travaux si on n’obtient aucune amélioration du confort des résidents ? 

Les seuls climatiseurs disponibles sont des mastodontes sur roulettes, très bruyants et dont il faut vider le réservoir d’eau régulièrement. 

Là encore, impossible d’en faire bénéficier tous les résidents, toujours en raison de la déficience du système électrique complètement obsolète. 

Et il ne semble pas que toutes les chambres aient été équipées d’un ventilateur.  

S’il est aberrant de laisser des personnes âgées et malades crever de chaleur, ça l’est tout autant de ne pas fournir au personnel, déjà épuisé, un environnement adéquat. 

Enfin, on se réveille et on se soucie du sort de nos pauvres vieux en période de canicule. 

Quand on entend les représentants de l’opposition faire la leçon au gouvernement actuel en ce qui concerne la gestion des CHSLD, il y aurait de quoi rire, si ça n’était pas si triste. Certains ont la mémoire courte... 

Quoi qu’il en soit, s’il est tout à fait réalisable, d’après les entrepreneurs dans le domaine, de climatiser tous les CHSLD de la province, pourquoi diable n’est-ce pas déjà fait ? 

Pourquoi le gouvernement piétine en refusant les solutions qu’on lui propose? 

On ne va quand même pas assister à une autre hécatombe dans ces établissements de soins! 

Le gouvernement veut attirer des travailleurs et pourvoir les postes vacants dans les centres de soins. Qui veut courir dans des couloirs où la température avoisine les 40 degrés en période de canicule?  

Les anges gardiens n’ont que faire des remerciements émus de nos dirigeants si leurs conditions de travail sont infernales.   

Chers élus, si le sort des aînés vous tient tellement à cœur, agissez!