/sports/hockey/canadien
Navigation

Reprise des entraînements du Canadien

Archives
STEVE MADDEN/AGENCE QMI Archives

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien de Montréal a obtenu l’autorisation du gouvernement du Québec pour reprendre ses activités au Complexe sportif de Brossard.  

• À lire aussi - Décès du Rocket: 20 ans déjà  

• À lire aussi - Relance des activités dans la LNH: un plan sans échéancier  

C'est ce qu'a appris la chaîne TVA Sports, mercredi.   

  • Écoutez l'entrevue du journaliste sportif de TVA Sports Louis Jean avec Jonathan Trudeau à QUB Radio:

Les joueurs pourront y avoir accès lorsque la phase 2 du plan de reprise entrera en vigueur dans la Ligue nationale de hockey.   

La participation des patineurs se fera sur une base volontaire et seulement six d'entre eux seront acceptés en même temps sur la glace. Les formations ne pourront donc pas exiger que l’un de leurs hockeyeurs revienne dans la ville où elles évoluent. Plusieurs ont choisi de retourner dans leur pays natal pendant la pandémie.   

Des règles strictes  

En plus de limiter leur nombre sur la glace, la LNH leur imposera plusieurs autres contraintes aux patineurs.   

En effet, les contacts seront interdits lors des entraînements et le port du masque sera obligatoire dans les installations, sauf durant les exercices sur la patinoire. Les gymnases seront ouverts pour des entraînements individuels uniquement, alors que l’accès aux bains et aux saunas sera prohibé.   

De plus, les joueurs et les membres du personnel devront subir un test de dépistage de la COVID-19 quelques jours avant l’entrée en vigueur de la phase 2.   

Ils devront ensuite être testés deux fois par semaine, au minimum. Il est également possible que les athlètes soient soumis à une quarantaine de deux semaines avant de pouvoir amorcer la phase, afin de respecter les exigences des gouvernements. 

Le CH largement négligé 

Les preneurs aux livres ne donnent pas cher de la peau du Canadien de Montréal si le plan de reprise des activités de la Ligue nationale de hockey (LNH) va de l’avant. 

Ainsi, selon la compilation des principaux sites de paris effectuée par theScore, le Tricolore se voit attribuer une cote de 100 contre 1 pour gagner la prochaine coupe Stanley. La formation montréalaise et les Blackhawks de Chicago, occupant le 12e rang de leur association respective au moment de l’interruption de la saison, sont donc les plus négligés aux yeux des experts. 

À l’opposé, le Lightning de Tampa Bay, les Golden Knights de Vegas et les Bruins de Boston – meneurs du classement général – font figure de favoris avec une cote de 6 contre 1. L’Avalanche du Colorado (8/1) suit non loin derrière, tandis que les deux dernières équipes ayant mis la main sur le trophée, les Capitals de Washington (2018) et les Blues de St. Louis (2019), ont chacune une cote de 10 contre 1.