/world/europe
Navigation

Coronavirus: la Russie dépasse les 4000 morts

Coronavirus: la Russie dépasse les 4000 morts
AFP

Coup d'oeil sur cet article

MOSCOU | La Russie a passé jeudi la barre des 4 000 personnes décédées du coronavirus, avec 174 morts supplémentaires lors des dernières 24 heures, selon les derniers chiffres officiels, qui montrent un recul des nouvelles contaminations. 

Le nombre de décès en Russie s’établit à 4 142 personnes, pour un total de 379 051 cas de coronavirus avérés, dont 150 993 guérisons. 

Épicentre de l’épidémie, la capitale Moscou recense près de la moitié des contaminations, avec 173 497 cas et 2 254 morts. 

Le nombre de nouvelles contaminations poursuit néanmoins un déclin progressif, avec 8 371 nouveaux cas lors des dernières 24 heures.  

Début mai, la Russie avait connu des niveaux dépassant quotidiennement les 10 000 nouveaux cas. 

Soulignant le ralentissement de l’épidémie, les autorités de Moscou ont annoncé mercredi la levée le 1er juin de plusieurs restrictions imposées depuis deux mois, autorisant par exemple la réouverture de certains commerces et, sous condition, les sorties en promenade. 

Ces dernières pourront reprendre, mais de façon contrôlée: des heures et jours de sortie seront autorisés pour chaque immeuble moscovite. 

Dans les autres régions, la situation est variable, certaines ayant commencé un déconfinement prudent dès le 12 mai. 

Le président russe Vladimir Poutine s’est félicité de la situation, jugeant que si l’épidémie a été freinée, c’est parce que «nous avons agi de manière proactive». 

Les autorités russes expliquent le faible taux de mortalité en Russie comparé à l’Europe occidentale par des mesures prises très tôt, une politique de dépistage massif de la population et une restructuration rapide du système hospitalier. 

Des critiques ont toutefois mis en doute la sincérité des chiffres officiels, accusant Moscou de sciemment sous-estimer le nombre de morts de la COVID-19, ce que les autorités démentent.