/news/education
Navigation

Distanciation sociale: Baby-foot géant pour des élèves de la Mauricie

Distanciation sociale: Baby-foot géant pour des élèves de la Mauricie
Photo Amélie St-Yves

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Des élèves d’une école primaire de la Mauricie peuvent s’amuser sur une version géante d’un jeu de soccer sur table pour bouger tout en respectant la distanciation sociale. 

Concrètement, un joueur doit tenir le centre de son bout de tuyau installé sur un câble, ce qui limite les mouvements de gauche à droite, et permet ainsi de respecter le 2 mètres de distanciation sociale. Les tuyaux et le ballon sont désinfectés entre chaque période de jeu.

Ce ne sont pas tous les enfants qui ont spontanément fait le rapprochement avec le jeu de table, selon un enseignant qui a piloté le projet à l’école primaire de la Source, située à Saint-Maurice.

«Il a fallu que je sorte une photo à mes élèves de deuxième année pour leur montrer c’est quoi un baby-foot. Mais quand ils ont vu la photo, ils se souvenaient en avoir déjà vu quelque part», mentionne le professeur d’anglais Steven Bernard. 

Du bas du fleuve

Ce dernier s’est inspiré d’une initiative similaire réalisée plus tôt ce printemps à l’école Sainte-Marie située à Sayabec, dans le Bas-Saint-Laurent.

Marie-Noël Gagné, qui est professeure d’éducation physique dans cette école, a eu l’idée tandis qu’elle rangeait de l’équipement que les élèves ne pourraient pas utiliser à cause de la pandémie.

«Je me suis dit que ce jeu-là fittait avec notre problème de COVID », explique-t-elle.

Elle se disait qu’une formule grandeur nature devait exister pour des festivals ou des camps de vacances, mais n’en avait jamais vu. Elle en a construit un dans la cour de son école, puis a reçu des messages d’un peu partout au Québec. 

L’enseignante estime avoir reçu des photos d’au moins une dizaine d’écoles qui ont emboîté le pas depuis le début du mois de mai.

«Je ne pensais jamais que cela allait prendre une ampleur comme ça», dit-elle.

Populaire

À Saint-Maurice, une dizaine d’enseignants ont ainsi construit le jeu après l’école lundi dernier, et ce plateau est déjà très populaire lors des récréations. 

Chacune des 19 classes de l’école a accès à l’installation deux fois par semaine. Il y a un maximum de 10 joueurs à la fois, incluant les deux gardiens.

Environ 200 des 350 élèves de cette école sont actuellement de retour en classe, malgré la pandémie.

Tant les palettes de bois que les tuyaux ont été commandités. En tout, le jeu a coûté moins de 200$ à construire.