/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Des préposés aussi bien payés qu’une infirmière

Québec cherche à recruter 10 000 préposés aux bénéficiaires dans les CHSLD

Coup d'oeil sur cet article

La décision de hausser le salaire des préposés aux bénéficiaires en CHSLD à 26 $ l’heure obligera le gouvernement Legault à majorer le taux horaire d’autres professionnels qui œuvrent auprès des aînés, comme les infirmières et infirmières auxiliaires.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: COVID-19: 74 nouveaux décès et 563 cas supplémentaires au Québec

Avec sa formation payée et accélérée en trois mois annoncée mercredi, Québec permettra d’obtenir un poste de préposé aux bénéficiaires (PAB) dès l’automne prochain au nouveau taux horaire de 26 $. L’offre de Québec est si généreuse que les 10 000 candidats recherchés bénéficieront d’un salaire d’entrée supérieur à celui d’une infirmière qui débute dans la profession (24,08 $ en 2019). Une infirmière auxiliaire, elle, commence à 22,59 $ l’heure. 

Photo Simon Clark

« Je ne veux pas, vous allez bien comprendre, négocier sur la place publique, mais je comprends effectivement que les personnes où il y a plus d’exigences devraient gagner au moins le même salaire », a confié le premier ministre François Legault en conférence de presse jeudi.     

  • ÉCOUTEZ l'analyse du point de presse à l'émission Les Effrontées, sur QUB radio:   

Au privé aussi

De la même façon, Québec devra majorer le taux horaire des PAB qui travaillent dans une résidence pour aînés. Les propriétaires de ces établissements craignent un exode de leurs employés, déjà beaucoup moins bien rémunérés qu’au public. 

Le gouvernement Legault jongle présentement avec l’idée d’imposer, par décret, un plancher salarial ou d’aider les résidences privées financièrement, comme c’est le cas présentement avec la prime de 4 $ l’heure. 

Le premier ministre François Legault a renouvelé jeudi, lors de son point de presse, son appel aux Québécois afin de trouver et former 10 000 préposés aux bénéficiaires d’ici la mi-septembre.
Photo Simon Clark
Le premier ministre François Legault a renouvelé jeudi, lors de son point de presse, son appel aux Québécois afin de trouver et former 10 000 préposés aux bénéficiaires d’ici la mi-septembre.

Recrutement à l’étranger

Entre-temps, le gouvernement compte également recruter 550 préposés aux bénéficiaires provenant de l’étranger, dès l’ouverture des frontières.

Photo Simon Clark

« Depuis des années, le Québec est confronté à un problème criant de main-d’œuvre dans cette profession, et ce, dans toutes les régions du Québec, a rappelé le ministre de l’Immigration, Simon Jolin-Barrette. L’immigration doit faire sa part pour répondre à ce défi. »

  • ÉCOUTEZ la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec pour Le Journal de Montréal et Le Journal de Québec, à QUB Radio:

Les travailleurs recrutés à l’international seront admissibles à la formation accélérée de 870 heures, après quoi ils devront travailler pendant un an pour obtenir la résidence permanente.

Photo Simon Clark

L’armée doit rester

Par ailleurs, François Legault s’est montré très critique devant le refus d’Ottawa de maintenir les soldats canadiens dans les CHSLD jusqu’à la mi-septembre. « Le Québec paie sa part pour l’armée, a-t-il souligné. Je comprends qu’il y a d’autres priorités, mais il me semble que la priorité, actuellement, je n’en vois pas de plus urgente que de s’occuper de notre monde dans nos CHSLD, puis même chose dans les centres de soins de longue durée en Ontario. »

Photo Simon Clark

À Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau s’est dit ouvert à la discussion, mais rappelle que la présence des soldats « n’est pas une solution à long terme ».

– Avec la collaboration de Geneviève Lajoie

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Une formation accélérée  

  • 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires recherchés  
  • Programme accéléré de 300 heures, contre 870 habituellement   
  • Rémunération de 760 $ par semaine pendant la formation  
  • Durée : de la mi-juin au 15 septembre  
  • Accessible dans 40 à 50 centres de formation professionnelle  
  • Vaste campagne publicitaire pour trouver des candidats  
  • Le taux horaire des préposés en CHSLD passera de 21 $ à 26 $   


APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.