/finance/business
Navigation

Réouverture du tourisme: les gîtes disent avoir été oubliés

Coup d'oeil sur cet article

MAGOG | Les propriétaires de gîtes privés de type «bed and breakfast» sont en colère. Le plan de déconfinement de l'industrie touristique les laisse de côté.

Ces gens d’affaires disent pourtant être en mesure de s'adapter au contexte actuel.

Plusieurs offrent des chambres avec un accès direct avec l'extérieur et une salle de bain privée. Selon eux, c'est leur survie qui en dépend.

Pour l'instant, les propriétaires ne savent quoi répondre aux clients souhaitant faire une réservation.

Dans la région de Magog, on retrouve une trentaine de gîtes touristiques, soit environ 60% de l'offre régionale en hébergement.

La saison estivale représente, pour ces derniers, de 75 à 80% de leur chiffre d'affaires annuel.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.