/opinion/columnists
Navigation

Trudeau l’illusionniste

Coup d'oeil sur cet article

Parlons donc du prestidigitateur Trudeau, avec sa baguette et son chapeau dont il nous sort de merveilleux nouveaux lapins tous les jours. À force de cadeaux distribués à des groupes bien ciblés, notre magicien va s’acheter, avec notre propre argent bien sûr, une majorité aux prochaines élections... élections qui s’en viennent peut-être plus vite qu’on le croyait !

Notre maître de l’illusion trouve des pièces d’or derrière les oreilles des spectateurs ravis de tout cet argent gratuit ! Et notre beau Justin retrouve son naturel charmeur dans ce contexte où il n’a qu’à donner un spectacle qui consiste en un empilage de cadeaux.

Mine de rien, jour après jour, à 11 h, on assiste au spectacle de prestidigitation le plus coûteux du monde ! Un budget de production de plusieurs milliards, soit des milliers de fois plus cher que la plus chère des productions du Cirque du Soleil!

  • ÉCOUTEZ la chronique de Gilles Proulx à l'émission Politiquement incorrect sur QUB radio :

Séduction

Exemple d’illusionnisme : ces 10 jours de congé payé offerts à tous les travailleurs, sans égard à la capacité de l’entreprise de payer lesdits congés. Cette mesure vise en réalité la clientèle du NPD qui préconise ce genre de politique.

Pour Ottawa, c’est se donner le beau rôle. Ce sera aux petits employeurs déjà fragilisés par la crise de se fendre en quatre pour les payer.

Acheter l’amour

Les Beatles, avec leur Money can’t buy me love, avaient donc tort ! Justin Trudeau nous prouve que ça s’achète, l’amour des électeurs. Les jeunes ? On aura leur amour (et leur vote) en les payant à ne rien faire au lieu de les envoyer travailler. Ces 9,2 millions $ octroyés au secteur agricole autochtone ? Justin fidélise ainsi l’électorat amérindien. 

Tout ce beau monde bénéficiaire de chèques ornés d’une feuille d’érable n’oubliera pas de voter libéral. Bizarre que l’opposition ne dénonce pas cette hypocrisie... Mais si David Copperfield a fait « disparaître » la statue de la Liberté, le magicien Justin fera de même avec nos énormes dettes, non ?