/news/politics
Navigation

Le fédéral maintient le flou sur les remboursements de billets d'avion

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Le gouvernement fédéral semble sous-entendre que les compagnies aériennes ne survivraient pas si elles étaient tenues de rembourser tous les billets d’avion pour des vols annulés, comme le réclament bien des consommateurs.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

• À lire aussi: L'interdiction de bateaux de croisière prolongé jusqu'au 31 octobre

«Nous travaillons avec les compagnies aériennes, avec les Canadiens, pour [nous] assurer qu’on trouve une piste [faisant en sorte] que les Canadiens soient aidés, tout en s’assurant qu'on ait une industrie aérienne après cette crise», a dit le premier ministre Justin Trudeau vendredi en point de presse devant sa résidence de Rideau Cottage.

Les appels se multiplient depuis des semaines pour qu’Ottawa oblige les entreprises comme Air Canada à rembourser les billets d’avion achetés à l’avance plutôt que de n’offrir que des crédits voyage.  

  • ÉCOUTEZ l'Info-virus avec Vincent Dessureault à QUB Radio:   

«Je comprends qu’il y a des Canadiens qui ont épargné longtemps pour acheter des billets d’avion qui leur ont coûté très cher et nous travaillons avec les compagnies», a ajouté M. Trudeau, en indiquant qu’il aurait plus à dire sur ce sujet dans les prochaines semaines.

Un peu plus tôt vendredi, son ministre des Transports, Marc Garneau, a soutenu qu’il partageait la frustration des consommateurs, mais qu’il se préoccupait aussi de la survie de l’industrie.

«C’est important que [je] m’assure qu’il nous reste encore, quand la pandémie va passer, des lignes aériennes dans notre pays pour continuer à fournir les services qu’elles fournissent et qui sont importants pour le tourisme», a-t-il fait valoir.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

650 millions $ pour les communautés autochtones

Par ailleurs, Ottawa a annoncé vendredi qu’il injecte 650 millions $ supplémentaires pour aider les communautés autochtones à passer au travers de la crise de la COVID-19.

Des nouveaux investissements annoncés, 285 millions $ iront directement dans les soins de santé et visent notamment à augmenter le nombre d’infirmières disponibles dans les communautés.

Une somme de 270 millions $ servira par ailleurs à bonifier le Programme d’aide au revenu dans les réserves pour aider à couvrir les dépenses essentielles quotidiennes des familles.

Finalement, 85 millions $ sont alloués à de nouvelles maisons d’hébergement pour les femmes autochtones.