/portemonnaie/job
Navigation

4 secteurs à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi

4 secteurs à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi

Coup d'oeil sur cet article

On s’en doutait, mais les résultats publiés par Statistiques Canada sur le marché de l’emploi sont venus confirmer nos craintes. En avril, le taux de chômage au Québec a bondi à 17%, le taux le plus élevé au pays.  

Si ces résultats semblent peu encourageants à court terme, certains secteurs peuvent encore offrir des opportunités intéressantes.   

Avec la réouverture progressive de l’économie qui se met en branle, on propose ici quelques pistes à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi.   

 

Le commerce en ligne et le marketing numérique  

4 secteurs à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi
Unsplash

Les dépenses en marketing sont souvent parmi les premières coupes budgétaires des entreprises durant un ralentissement économique. Mais des facteurs importants laissent envisager que la situation sera différente cette fois-ci, du moins pour le côté numérique.   

Selon un sondage effectué auprès des Canadiens, 38% des consommateurs se serviraient plus fréquemment des plateformes de commerce électronique pour acheter des produits depuis les mesures de confinement. Le contexte particulier a évidemment contribué à cette soudaine popularité du commerce en ligne, mais plusieurs analystes et acteurs du marché prévoient que cette tendance ne fera que s’accentuer.    

Parallèlement, l’engouement pour les produits locaux mène plusieurs petites et grandes entreprises d’ici à lancer une offensive marketing pour se faire connaître des consommateurs. Et celles qui trainaient de la patte en matière de virage numérique se retrouvent face à l’urgence de mettre à jour leur modèle d’affaires. Pour de nombreuses entreprises québécoises, une forte présence en ligne deviendra un incontournable afin de tirer leur épingle du jeu.   

Et pour ce faire, la demande pour les candidats avec des compétences pertinentes pourrait s'accentuer.   

Pour Andrew Johnson, président de l’agence AMJ Media, qui est présentement à la recherche de spécialistes en réseaux sociaux et de coordonnateurs marketing, la croissance de son secteur d’activité ne fait pas de doute.   

«Ce qu’on vit va marquer un changement majeur pour le commerce en ligne, mais ça va aussi accentuer le virage numérique du marketing. [...] Ça va être une des meilleures façons pour les marques locales de se démarquer et de rejoindre leur cible efficacement.»  

 

Les technologies  

4 secteurs à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi
Unsplash

Sur une lancée similaire, le secteur entier des technologies risque d’afficher des ouvertures de postes intéressantes.   

Par exemple, le virage numérique mentionné dans le point précédent nécessitera beaucoup de candidats avec des compétences en informatique, comme des programmeurs et des gestionnaires de base de données.   

Le mois dernier, Maral Dolmadjian, CFA et spécialiste des produits de placement chez Placements mondiaux Sun Life, nous expliquait en entrevue pourquoi les technologies devraient bien se porter malgré les circonstances difficiles.   

«Lors des précédents ralentissements, elles étaient parmi les plus touchées, mais cette fois-ci, ce secteur a tenu le coup. Et c’est parce que nous utilisons la technologie pour travailler de la maison ou pour nous divertir en isolation. La technologie occupe une place plus importante dans l’économie et pourrait continuer d’être quelque chose sur laquelle nous compterons de plus en plus.»  

On doit noter que si ce secteur maintient une bonne croissance, il aura besoin de bien plus que des pros de l’informatique. Des postes de soutien et d’administration pourraient aussi être affichés.   

 

Le secteur agricole  

4 secteurs à explorer pour les jeunes chercheurs d’emploi
Unsplash

Le 26 mai, le gouvernement fédéral annonçait des mesures «pour assurer la résilience de la chaîne d'approvisionnement alimentaire et la vigueur du secteur agricole.»  

Le ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire bonifiera le Programme d'emploi et de compétences des jeunes afin de financer de nouveaux postes.   

Ces fonds supplémentaires serviront à attirer les travailleurs de 15 à 30 pour ainsi remédier aux pénuries de personnel causées par la pandémie.  

Comme notre collègue l’a constaté durant son reportage, la vie de travailleur agricole n’est pas du tout repos, mais si l’appel de la terre se fait entendre, c’est possiblement le bon moment de se lancer.   

 

Les entreprises écoresponsables et éthiques  

Si les derniers mois ont quelque peu dévié notre attention des grands enjeux climatiques et sociaux, ils n’en sont pas moins cruciaux. Plusieurs diront qu’ils ont même gagné en importance.   

Pour preuve, les entreprises qui y accordent une attention particulière semblent mieux se porter que la moyenne. Les indices boursiers qui suivent les entreprises catégorisées ESG, axées sur les considérations environnementales, sociales et de gouvernance, ont généralement connu de meilleurs rendements depuis la crise de la COVID-19.   

Un trimestre n’est pas suffisant pour établir une tendance lourde, mais ça laisse tout de même croire que les entreprises soucieuses de leur impact social et environnemental seront des cibles intéressantes pour les chercheurs d’emploi.     

Il est bien compréhensible de ne pas vouloir se lancer trop rapidement dans un nouvel emploi dans les circonstances. À chacun son rythme, mais il est souhaitable de commencer à s’y préparer.  

Bonne recherche!

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux