/portemonnaie/job
Navigation

TikTok pour recruter des animateurs de camps d’été

TikTok pour recruter des animateurs de camps d’été
Captures d'écran TikTok

Coup d'oeil sur cet article

Avec une campagne de recrutement lancée sur la plateforme TikTok, les camps d’été de Sports-Loisirs L’Ormière (SLO), à Québec, espèrent recruter un plus grand nombre d’animateurs cet été. 

Jusqu’à présent, la nouvelle approche a remporté un succès inespéré. «J'avais confiance que nos TikToks allaient être écoutés, mais je ne pensais pas avoir autant de vues. On en a environ 36 000 sur notre vidéo la plus populaire», se réjouit l’animatrice-responsable Sunny, qui est derrière le projet. 

Cette stratégie a été élaborée en plein hiver. «On se disait que ce serait le fun, en février, d’avoir plus de visibilité sur les réseaux sociaux», explique l’animatrice-responsable Rio, qui fait aussi partie des instigateurs du projet.  

Alliant les codes de TikTok et le langage des camps de jour, les vidéos de SLO cumulent à ce jour plus de 10 000 mentions «j’aime» et ont été visionnées à plus de 100 000 reprises. Plusieurs animateurs contribuent à la conception des capsules.  

@campdejourslo

Les animateurs de camp de jour comprendront 😂(Envoie-nous ton CV, nous engageons 🌞) ##campdejour ##campdejourslo ##humour ##humourqc ##fyp ##foryou ##été

Attirer les candidats 

Rio explique que l’équipe, avec ces vidéos, veut avant tout refléter l’ambiance du camp pour attirer de nouveaux candidats. 

«Avec la visibilité que ça fait, et de montrer qu’on a vraiment une bonne vibe, ça va encourager, je pense, les gens à venir travailler dans les camps», indique-t-elle.  

À la suite de cette initiative sur TikTok, Rio s’est même fait accoster dans la rue par une personne qui a finalement envoyé son CV.  

«Elle m’a dit qu’elle avait trouvé ça vraiment drôle et que ça lui avait donné le goût de venir travailler au camp», affirme-t-elle.  

Rio espère que la stratégie sur TikTok contribue à attirer un plus grand nombre d’animateurs. Le besoin de main-d’œuvre est encore plus criant cette année, en raison de nouveaux ratios d’enfants par moniteur imposés par le gouvernement. 

@campdejourslo

Ouis ti cha = la danse de camp la plus fire de tous les temps.Envois nous ton CV pour danser avec nous tout l'Été ☀️#c#amp #c#ampdejour #h#umourqc #q#c

♬ Zenyen96_Pookie by Aya Nakamura - zenyen96

Près des jeunes 

Bien que l’idée première ait été de recruter et de donner de la visibilité à SLO, Sunny ne cache pas que le but était aussi de se «faire du fun» avec les jeunes.  

«Un autre bel avantage», selon elle, c’est que TikTok permet aux jeunes des camps de jour d'interagir avec les moniteurs du camp.   

«Il y a vraiment des enfants qui sont contents de voir ça», lance Rio après avoir constaté qu’une jeune du camp avait identifié sa mère dans les commentaires d’une vidéo TikTok de SLO.  

@campdejourslo

Au camp de jour, y'a toujours moyens d'avoir du fun même à 2 mètres! ##campdejour ##astronomia ##music ##humourqc ##quebec ##slo

♬ Astronomia - Vicetone & Tony Igy

Idéal pour les camps 

Pour la spécialiste en réseaux sociaux Nellie Brière, TikTok est idéal si on désire parler aux jeunes.  

«Les jeunes se sont probablement hyper développés à travers ces plateformes pendant la pandémie, souligne-t-elle. Il y a des affaires assez trippantes qu’on peut faire avec TikTok.»  

Pour elle, l’avantage d’une plateforme telle que TikTok, c’est que «ça se passe dans le monde concret», contrairement aux jeux vidéo.  

«[Dans les vidéos] tu peux pratiquer un sport, une danse, un challenge, mais tu le fais dans le vrai monde. Tu passes moins de temps sur les écrans et ton temps d’écran devient un temps concret», explique-t-elle.  

Mme Brière ajoute que la plateforme permet de réaliser des défis en équipe «assez élaborés», comme des sketchs et des chorégraphies. Ces initiatives sont «hypervalorisantes» pour les jeunes, croit-elle.  

Pour pousser l’idée encore plus loin, Nellie Brière avance que des «challenges» entre différents camps de jour pourraient être organisés. Un concept qui pourrait remplacer les rivalités des sports d’équipe.

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux