/24m/transports
Navigation

Une application bientôt disponible pour les billets d'autobus dans le Grand Montréal

Coup d'oeil sur cet article

D'ici quelques semaines, les usagers des autobus du Grand Montréal pourront acheter et valider leurs titres de transport unitaires par l'entremise d'une application mobile conçue en vitesse pour limiter l'échange de papier. 

Cette mesure temporaire est liée à la pandémie de COVID-19 et ne sera pas applicable pour le métro et les trains.

Développée par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) et ses partenaires, l'application devrait aussi permettre de connaître le niveau d’entassement à bord des autobus.

«Il s’agit d’une solution temporaire qui offre de se procurer et de valider avec une application un titre unitaire bus sur l’ensemble du territoire de l’ARTM afin de se déplacer et de correspondre avec les lignes d’autobus pendant 90 minutes», a confirmé jeudi le porte-parole de l'ARTM Simon Charbonneau.

Les titres mensuels ou quotidiens ne seront donc pas pris en charge par cette application.

L'achat et la validation des titres unitaires de transport pourront être effectués dans les autobus d'exo, du Réseau de transport de Longueuil (RTL), de la Société de transport de Montréal (STM) et de la Société de transport de Laval (STL). Toutefois, les correspondances entre les autobus et les autres modes de transport comme le train et le métro ne seront pas acceptées.

Impossible pour l'instant de savoir si les usagers pourront le valider via les terminaux OPUS ou simplement en montrant l'application mobile au chauffeur.

Cette solution est similaire à celle qui sera déployée par le Réseau de transport de la Capitale (RTC) le 18 juin.

En effet, les utilisateurs occasionnels du transport en commun à Québec pourront acheter leurs titres de transport via une nouvelle application mobile. La plateforme exclut l’achat des titres mensuels qui seront offerts ultérieurement.

Retards

Par ailleurs, en raison du contexte entourant la COVID-19, la STM doit retarder l’activation des nouveaux valideurs installés dans les derniers mois dans plusieurs de ses autobus. Ces bornes, qui devaient être en service à partir du mois de mars, serviront à percevoir les titres lors de l’embarquement par les portes arrière. Ils pourront éventuellement servir à implanter un service de perception par carte bancaire.

Les impacts de la pandémie retardent également la livraison des 17 nouveaux trains Azur commandés en 2018 par la STM. La suspension temporaire des activités à l'usine de Bombardier de La Pocatière en raison de la COVID-19 retarde de cinq à six semaines la livraison, confirme Bombardier Transport.