/obituary
Navigation
1925 - 2020

Girard (Trempe), Aline

Girard (Trempe), Aline

Coup d'oeil sur cet article

Girard (Trempe), Aline

1925 - 2020


À Montréal, le 8 mai 2020, est décédée Aline Trempe, épouse de feu André Girard. Elle laisse dans le deuil ses 6 enfants: André (Sylvie), Pierre (Lysanne), Jean (Manon), Louise (Yvon), Raymond (Ann), Suzanne (Stéphane); ses 14 petits-enfants, ses 15 arrière-petits-enfants, neveux, nièces, amis.

Femme de tête et de carrière, elle a oeuvré dans le domaine médical comme infirmière, infirmière-chef, coordonnatrice et enfin directrice médicale jusqu'à sa retraite. Une femme forte s'est éteinte. Une femme qui donnait beaucoup, une femme sur qui plein de gens ont pu compter. Son leadership, son sens de l'organisation, sa fierté ont imprégné toutes ses relations. Relever le défi d'un retour sur le marché du travail, à 43 ans, à une époque où les femmes y étaient encore en minorité; travailler le quart de soir; élever une famille; retourner aux études, sans négliger de préparer le traditionnel repas familial du dimanche midi. D'un baccalauréat en piano dans sa jeunesse à apprendre le violon à sa retraite; voyager jusqu'à ne plus pouvoir voyager; diriger le chant à l'église et suivre le rythme musical jusque dans ses derniers jours; distribuer sourires et clins d'œil complices. Maman, tu as été un pilier pour beaucoup. Tu ne baissais le regard devant aucun grand mais tu t'attendrissais tellement devant les tout-petits. Il y a 6 enfants, toute une descendance, tout un entourage que tu auras aimés, touchés, influencés bien au-delà de ce que leur reconnaissance peut exprimer. Dans le fond, tu ne te seras éteinte qu'à notre regard!

En vertu des circonstances exceptionnelles, les mesures de protection devront être suivies avec rigueur pour les gens qui voudront être présents au Complexe funéraire Magnus Poirier, 6825 rue Sherbrooke Est (Montréal). La famille vous accueillera le jeudi 4 juin de 19 h à 21 h. L'inhumation se fera le 5 juin au cimetière Notre-Dame-des-Neiges en présence seulement de ses enfants en raison de la COVID-19. De plus, une cérémonie religieuse plus élaborée aura lieu à une date ultérieure quand les autorités publiques le permettront. Les personnes désireuses d'en être éventuellement avisées peuvent faire connaître leur intérêt. Ses enfants tiennent à remercier le personnel du CHSLD Bourget qui a apporté soins, réconfort et attention à leur mère. Plutôt que des fleurs, la famille privilégie des dons au nom d'Aline au fonds dédié à la recherche de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer.

Détails additionnels à
https://www.magnuspoirier.com/fr/
avis-de-deces/