/news/society
Navigation

Confusion autour de l’ouverture des piscines et des parcs

Coup d'oeil sur cet article

Québec a donné le feu vert, samedi, pour l'ouverture des piscines publiques, des parcs municipaux et des modules de jeux. Mais cette nouvelle a pris tout le monde par surprise et elle vient avec des exceptions. 

Et avant que les enfants puissent y jouer, on veut faire en sorte que toutes les règles soient respectées.

• À lire aussi: Aires de jeux: des annonces bientôt à Québec et à Lévis

• À lire aussi: Annonce confuse concernant la réouverture des modules de jeux

«Évidemment, ça va prendre des protocoles de nettoyage, de l'affichage, pour s'assurer que les règles sanitaires soient respectées», a assuré la présidente de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et mairesse de la ville de Sainte-Julie, Suzanne Roy, en entrevue avec TVA Nouvelles.

La plupart des parcs du Québec seront ouverts au cours des prochains jours.

«Les parents vont avoir une grande responsabilité de s'assurer que ces règles sont bien respectées, sinon c'est triste, mais on ne pourra pas avoir accès aux modules tout l'été», a ajouté Mme Roy.

Pour les piscines publiques, ça risque d'être plus long, car il faut prévoir du temps pour préparer les infrastructures. 

«Il va falloir vider les piscines publiques, les nettoyer, les peinturer, les remplir, s'assurer que la qualité de l'eau soit conforme aux règlements provinciaux», a expliqué Raynald Hawkins, directeur général de la Société de sauvetage du Québec.

Il va également falloir du temps pour former les sauveteurs.

«Ces surveillants-sauveteurs-là doivent être formés en fonction du contexte COVID-19, par rapport à la réanimation et par rapport au sauvetage», a précisé M. Hawkins. 

Si le feu vert est donné pour les parcs municipaux, les modules de jeux et les piscines publiques, certains se posent des questions et se demandent à quoi s'en tenir. C’est le cas des propriétaires de parcs aquatiques, qui ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas rouvrir maintenant. 

«Nous, on a déposé un plan de sécurité sanitaire pour être en mesure d'exploiter les sites cet été et on pense qu'avec ça, si c'est correct pour les lieux de baignade publics [...] vous savez les parcs aquatiques ont du personnel formé, des sauveteurs, des assistants-sauveteurs. Ils ont tout l'encadrement, c'est leur spécialité», a indiqué Yves Juneau, du Regroupement des parcs aquatiques du Québec.

Au ministère de la Santé, on nous dit qu'il n'est pas question de permettre l'ouverture des parcs aquatiques et des piscines de camping, du moins pour l'instant. 

Québec a indiqué autoriser l'ouverture des piscines publiques essentiellement pour permettre aux jeunes en milieu urbain de se rafraîchir lors des périodes de canicule qui commencent.