/entertainment/stage
Navigation

Aide financière du gouvernement Legault: inquiétudes et incertitudes dans le monde du théâtre

Coup d'oeil sur cet article

Satisfaits de l’aide financière du gouvernement Legault, les théâtres québécois demeurent dans une sorte de flou artistique. Ils attendent toujours les mesures précises qui définiront la réouverture de leurs lieux de diffusion.

«Nous sommes dans une zone d’incertitude et d’inquiétude. On attend ça avec impatience», a lancé Lorraine Pintal, directrice artistique du Théâtre du Nouveau Monde. 

La communauté théâtrale s’attend à la mise en place de règles de distanciation, des capacités de salle réduites et des pertes de revenus importantes.

Les spectacles prévus à l’automne devraient être en préparation avec la conception des décors, des costumes et du travail de répétition. Ce qui est impossible à faire avec la fermeture actuelle des théâtres.

«Est-ce qu’on annule le début de saison d’automne? Est-ce qu’on la reporte? On n’a pas les réponses, en ce moment, pour pouvoir répondre à ces questions», a fait savoir la directrice artistique, lors d’un entretien téléphonique.

Directrice artistique et codirectrice générale du Théâtre Le Trident, Anne-Marie Olivier accueille de belle façon l’aide financière pour les arts de la scène.

«On voit que le gouvernement pense à nous et c’est rassurant», a-t-elle fait remarquer, souhaitant que ce nouvel argent aille aux artistes.

Plein de plans

Au Trident comme au TNM, des plans sont en place pour offrir une saison de transition qui tiendrait compte des règles de distanciation à l’automne.

Des propositions théâtrales de plus petite envergure, des spectacles solos, des lectures publiques et des captations font partie des solutions. Des formes qui doivent obligatoirement être éprouvées en salle de répétition afin que le résultat final soit de qualité. Ce qui est impossible à faire en ce moment.

Lorraine Pintal a une programmation adaptée dans ses cartons, qu’elle dévoilera en août, si elle doit annuler ou reporter la saison régulière qui était prévue. Elle travaille aussi sur des projets de diffusion numérique qui pourraient être payants.

Anne-Marie Olivier est aussi ouverte à des diffusions numériques.