/news/politics
Navigation

Mort de George Floyd: «il y a encore du travail à faire pour lutter contre le racisme», dit Legault

Coup d'oeil sur cet article

Si le racisme au Québec n’est pas «aussi grave que [chez] les Américains», la lutte doit se poursuivre, croit le premier ministre, François Legault, qui a réagi lundi à la mort de George Floyd aux États-Unis.

• À lire aussi: Racisme au Québec : « il faut accepter de parler du problème » pour faire avancer les choses, affirme le député Lionel Carmant

• À lire aussi: «Justice contre le racisme et la brutalité policière»

«C’est vraiment choquant, révoltant et je comprends tous les gens qui ont été révoltés, et je suis d’eux autres», a d’abord indiqué le chef de la Coalition avenir Québec à propos de la vidéo du policier posant son genou sur la gorge de l’homme décédé quelques heures plus tard.

Cet incident survenu à Minneapolis, capté et diffusé sur les réseaux sociaux, a enflammé les États-Unis et provoqué des manifestations parfois violentes dans plusieurs villes de ce pays.

François Legault y a vu la preuve «qu’il y a encore du travail à faire pour lutter contre le racisme».

Il y a encore, au Québec, des « problèmes de profilage racial » et un manque de représentation dans les forces de l’ordre «des personnes qui viennent des différentes communautés», a par ailleurs admis le premier ministre du Québec.

«Je pense qu’il faut se dire la vérité. Oui c’est grave ce qu’on voit aux États-Unis, pis je ne pense pas que notre problème soit aussi grave que les Américains, mais on ne peut pas dire qu’on n’a pas de problème», a-t-il précisé.

Concernant le profilage racial, François Legault estime que «la grande majorité» n’en fait pas au Québec, mais qu’il y a tout de même une attention particulière à porter à ce problème.

Cet enjeu sera d’ailleurs étudié par un comité consultatif formé par Québec qui mène des consultations auprès divers acteurs du monde policier afin de dresser le portrait des grands enjeux auxquels les corps de police sont aujourd’hui confrontés.

«Il y a une attention à porte, et ce sera dans le livre vert», a expliqué le premier ministre en désignant le rapport duquel doit accoucher ce comité.

Par ailleurs, François Legault s’est réjoui de voir que «la grande majorité» des participants à une manifestation contre le racisme tenue à Montréal dimanche a respecté la distanciation physique, comme l’avait demandé le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda.

Mais il a qualifié «d’inacceptables» le vandalisme et le vol de plusieurs commerces du centre-ville de la métropole par «quelques casseurs».

«Peu importe qu’on soit choqué, je ne pense pas que ça aide la cause», a-t-il ajouté.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.