/sports/opinion/columnists
Navigation

Des pompiers sauvent Rival

Coup d'oeil sur cet article

Vous connaissez Rival ? C’est la compagnie de Russ Anber. Gants de boxe, sacs d’entraînement, shorts, bottines, tout ce qui sert à boxer ou à s’entraîner à la boxe peut se trouver chez Rival.

Russ Anber, l’analyste de boxe à RDS, et Luc-Vincent Ouellet, son bras droit, parcourent le monde comme hommes de coin... et pour la promotion de Rival.

Ben, dans la nuit de vendredi à samedi derniers, Rival a failli disparaître.

« Un incendie s’est déclaré chez le locataire au-dessus du magasin et de la boutique. Les locataires étaient des cultivateurs de pot. Tout était légal, ils avaient leur permis. Mais ça n’a pas empêché le feu de se déclarer dans la membrane du toit », de raconter Russ Anber, hier.

L’oeuvre d’une vie

Rival est sauvé. Et Russ est encore reconnaissant envers les pompiers qui ont sans doute préservé l’œuvre d’une vie.

« Je n’en reviens pas.

Ils sont venus avec huit camions de pompiers. Sauf qu’avant de tout détruire en arrosant le plafond, ils ont pris la peine d’entrer dans le magasin et de couvrir tout ce qu’ils ont pu avec des bâches. Puis, ils ont combattu le feu avec tous les moyens qu’ils ont. C’est sûr que tout est inondé et qu’il va falloir déménager. Sauf qu’une très grande partie de notre inventaire a été sauvée. Nous avons déjà un local temporaire à Saint-Léonard et nos clients n’ont qu’à m’appeler et malgré la pandémie, on va pouvoir s’occuper d’eux », racontait Russ hier. 

Preuve que ça va quand même bien, Russ sacrait dans les deux langues en racontant l’histoire...