/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

L’industrie du tourisme d’attractions demande de préciser le calendrier de réouverture

Le Zoo de Granby
Photo COURTOISIE Le Zoo de Granby

Coup d'oeil sur cet article

L’industrie du tourisme d’attractions a demandé mercredi à Québec de préciser ses intentions sur le calendrier de réouverture de leurs sites. 

Événements Attractions Québec, qui représente des entreprises de l’événementiel en plus des zoos, aquariums, et parcs récréatifs, a jugé impératif d’offrir de la prévisibilité à ses membres et de les soutenir financièrement pour leur survie économique.

«On a besoin d’un soutien financier d’urgence du gouvernement, a indiqué par voie de communiqué Paul Gosselin, directeur général du Zoo de Granby. Qu’il y ait beaucoup ou peu de clients, on doit entretenir nos infrastructures, payer nos taxes et continuer de couvrir nos autres frais fixes.»

L’association a expliqué aussi que ses membres souhaitaient préparer ses employés dans les meilleures conditions, c’est pourquoi elle a besoin de connaitre les échéances qui leur sont promises, mais elle a regretté que le secteur qu’elle représente ne fasse pas partie des priorités politiques.

«La santé publique semble surtout préoccupée par les déplacements interrégionaux que certains attraits majeurs pourraient susciter au sein de la population québécoise, a ajouté François-G. Chevrier, directeur général de Événements Attractions Québec. Cette prémisse est pénalisante pour plus d’une centaine de sites, souvent plus petits, qui ne peuvent accueillir leurs clientèles locales et régionales»

Le gouvernement provincial a annoncé la semaine dernière une première phase du calendrier de dé-confinement concernant l’industrie touristique québécoise.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.