/news/currentevents
Navigation

Des voleurs de guichets automatiques mis hors d’état de nuire

Coup d'oeil sur cet article

Deux «prolifiques malfaiteurs» qui auraient commis une quarantaine de crimes l’hiver dernier à Montréal et sur la couronne nord ont comparu la semaine dernière sous de nombreux chefs d’accusation.

Érick Charron et Frédérick Lapointe font face à 18 accusations pour leur implication présumée dans des vols de véhicules et dans des incendies criminels, notamment.

Selon la police, le duo serait derrière une douzaine de vols de guichets automatiques, sept vols de véhicules et de catalyseurs, de même que quatre incendies criminels.

«Les malfaiteurs sont suspectés d’avoir fait main basse sur une somme de plus de 36 000 $ lors de leurs vols. Ils auraient de plus causé d’importants dommages matériels évalués à plus de 140 000 $», a indiqué jeudi la police de Montréal dans un communiqué.

Charron et Lapointe ont été arrêtés à quelques jours d’intervalle durant le mois de février. L’un d’eux se trouvait d’ailleurs au volant d’un véhicule volé au moment de son arrestation.

Les services de police de Saint-Eustache, de Laval, de Terrebonne ainsi que la Sûreté du Québec ont également participé à l’enquête ayant permis l’arrestation des suspects.