/news/coronavirus
Navigation

Éclosion à Trois-Rivières: une personne travaillait dans une école et un CHSLD

Bloc école
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES – L'éclosion de la COVID-19 qui touche une dizaine d'élèves de l'école Louis-de-France à Trois-Rivières pourrait provenir d'une employée à temps partiel qui oeuvrait aussi dans un CHSLD. 

• À lire aussi: Éclosion dans une école primaire de Trois-Rivières

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a confirmé qu'un membre du personnel de l'école a travaillé dans le réseau de la santé. Est-ce la source de la contamination? Ça n'a pas été confirmé. Il s'agirait d'une remplaçante qui aurait travaillé à temps partiel dans un CHSLD.

La commission effectuait certaines vérifications chaque jour auprès du personnel entrant dans les écoles, mais dès jeudi matin, on a ajouté un point au questionnaire que tous doivent compléter. On va dorénavant leur demander s'ils ont travaillé dans le réseau de la santé ou dans un autre lieu de travail au cours des 14 derniers jours.

Du côté de la Santé publique, on dit ne pas pouvoir faire de lien entre les cas d'éclosions dans l'école et le fait qu'un employé ait travaillé dans un CHSLD.

Les parents eux sont inquiets, mais font confiance à la direction de l'école.

À l'école Louis-de-France, dix élèves et un membre du personnel ont été déclarés positifs. Ils sont tous en quarantaine jusqu'au 15 juin.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.