/opinion/columnists
Navigation

Justin, le passif-agressif

s
Photo Guillaume St-Pierre

Coup d'oeil sur cet article

S’il y a quelque chose qui est tannant, dans les relations interpersonnelles, ce sont les comportements passifs-agressifs. 

Les gens qui n’ont pas le courage de te confronter directement, mais qui vont le faire « en douce ». 

Ça, ça tape sur le gros nerf !

MANQUE DE COURAGE

Exemple d’un comportement passif-agressif : une femme demande à son mari d’aller faire du shopping avec elle.

Le gars n’a pas le goût. Il préfère regarder un match de basketball à la télé.

Au lieu de dire à sa femme : « Désolé, chérie, mais ça ne me tente pas, vas-y toute seule », le gars va y aller, mais il va soupirer, rouler des yeux, traîner de la patte et regarder sa montre pendant deux heures.

Pas assez courageux pour dire NON à sa femme, il va la faire suer tout l’après-midi !

Comme s’il faisait payer à sa douce son manque de cran !

Avouez, messieurs, on a tous fait ça au moins une fois !

Il y a un mot pour qualifier ce genre de comportement : exaspérant. En bon québécois, on dirait « gossant ». 

Ça gosse.

Eh bien, c’est exactement ce que Justin Trudeau a fait avant-hier quand un journaliste de la CBC lui a demandé ce qu’il pensait de la réaction de Trump face aux émeutes.

Il a gossé pendant 21 secondes.

Parce qu’il n’avait pas le courage de confronter le Grand Orange.  

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

UN SILENCE CRIARD

Notre PM a dit le fond de sa pensée sans le dire. 

Comme ça, si The Donald lui demande : « Pourquoi tu m’as critiqué, l’autre jour, Justin ? », il pourra répondre : « Hein ? Moi, te critiquer ? Non, je n’ai rien dit ! »

Effectivement, techniquement, Justin Trudeau n’a rien dit.

Il n’a pas critiqué ouvertement le président. 

Mais, bon, tout le monde a compris...

Faut être sourd pour ne pas avoir entendu le vacarme qu’il y avait dans ce silence. 

Justin Trudeau aurait crié pendant 21 secondes que ça aurait fait moins de bruit !

D’ailleurs, son silence a été entendu partout sur la planète.

Ce silence est même une des choses les plus profondes que notre PM ait dites au cours de sa carrière politique !

Comme a déjà dit le comédien Jean-Pierre Marielle : « Au théâtre, c’est sur ses silences que l’on juge un acteur... »

Si c’est vrai, notre Justin mérite l’Oscar ! 

LE NOUVEAU JUSTIN

Qui sait ? Cette retenue deviendra peut-être sa marque de commerce !

Après les larmes et les déguisements : le silence !

« Que pensez-vous de la situation des CHSLD au Québec ? »

Vingt-trois secondes de silence !

« Croyez-vous que la loi 21 va à l’encontre des valeurs fondamentales du Canada ? »

Trente-deux secondes de silence !

On ne se demandera plus : « Qu’est-ce que le PM a dit hier ? », mais « Qu’est-ce qu’il n’a pas dit ? »

Les plus grands intellectuels du monde se gratteront la tête en se disant : « Mais qu’est-ce que ce silence veut dire ? Que dit ce non-dit ? »

Comme on peut lire dans la Bible (Job 13:5) : « Que n’avez-vous gardé le silence ? Vous auriez passé pour avoir de la sagesse ».

Quand tu ne sais pas quoi dire lors des soupers mondains, ne dis rien.

Tout le monde va croire que tu es hyper brillant.